Hollande et Juppé, deux outsiders qui montent

 |   |  341  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Selon le baromètre établie par CSA pour Les Echos, l'ex-premier secrétaire du PS recueille 43% de bonnes opinions chez les électeurs toutes tendances confondues, à 7 point seulement de DSK et le ministre des Affaires étrangères est désormais la personnalité de droite préférée des Français.

Lentement mais sûrement, à gauche comme à droite, deux outsiders sont en train de gagner du terrain à un an de l'élection présidentielle. Le premier est officiellement candidat, le second se garde d'afficher une quelconque ambition en la matière. Mais pour Dominique Strauss-Kahn, toujours favori côté PS, et Nicolas Sarkozy candidat naturel de l'UMP, la montée en puissance dans les sondages de François Hollande et d'Alain Juppé constitue une donnée non négligeable dans leur stratégie électorale.

Hollande devance Aubry

Selon le nouveau baromètre politique mensuel réalisé par l'institut CSA pour "Les Echos", l'ex-Premier secrétaire du PS n'est plus qu'à 7 points de Dominique Strauss-Kahn. François Hollande est crédité de 43% de bonnes opinions, contre 50% pour le directeur général du FMI, qui n'a pas encore dévoilé ses intentions. Et il devance d'un point Martine Aubry (42%).

L'actuel patronne des socialistes pourra toujours se consoler en constatant qu'elle obtient un meilleur score chez les sympathisants socialistes: 74%, contre 71% pour Dominique Strauss-Kahn et 67% pour le député de Corrèze. De son côté, Dominique Strauss-Kahn est très loin de susciter l'engouement des classes populaires : seuls 39% des ouvriers ont une bonne image de lui, contre 69% des cadres.

Alain Juppé arrive juste derrière DSK et Hulot

Dans ce même baromètre, Alain Juppé se hisse à la troisième place avec 46%, talonnant Dominique Strauss-Kahn mais aussi l'écologiste Nicolas Hulot, tous deux crédités de 50% de bonnes opinions. La cote d'amour du ministre des Affaires Etrangères pourrait relancer les interrogations, à droite, sur l'opportunité d'une candidature de Nicolas Sarkozy en 2012, même si le sondage ne porte pas sur les intentions de vote. Seuls 32% des sondés font en effet confiance au chef de l'Etat pour "affronter efficacement les problèmes du pays", soit huit points de moins que François Fillon, stable à 40%.

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 10 et 11 mai sur un échantillon national représentatif de 953 personnes, d'après la méthode des quotas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2011 à 5:49 :
voilà une belle lecture dans le marc de café.... mais une lecture tout particulièrement tendancieuse..qui va être remarquée et pointée du doigt. Le présent nous montre bien qu'il n'y a pas de visionnaire mais des gens, des manipulations et des systèmes qui veulent installer leurs idées et les faire passer coûte que coûte. Les chemins du" hasard" détournent quasiment toujours toutes les prédictions. La loi des" sondages " n'est rien devant les évènements . la preuve!!!!!!!!!!!!!! . Gardons nous donc de tout pronostic et de sondage, car ce n'est vraiment pas le moment.
a écrit le 16/05/2011 à 7:04 :
L'UMPS n'a pas vraiment de candidat valable. Gagner les élections pour la tenante de la nouvelle droite, Marine Le Pen va être un jeu d'enfant !
a écrit le 14/05/2011 à 11:39 :
intéressant: voir que Hulot, dont tout le monde sait que (s'il est encore là...), il ne fera que quelques pourcent de VOTES au premier tour, talonne Juppé (lequel n'est pas (a priori) candidat à la candidature)... Quant à Hollande (qui (en dépit de ses qualités) n'a aucune chance d'être majoritaire, tant il n'a aucun "charisme"), on sait bien que c'est la droite qui le "pousse"... Bref sondage ...
a écrit le 14/05/2011 à 11:09 :
Abon c'est nouveau ?
a écrit le 13/05/2011 à 12:39 :
et maintenant voila Juppé - ce ne sera pas un bon président il n'aura pas ma voix -
Réponse de le 13/05/2011 à 13:26 :
@ Rubis: il aura pas ta voix, mais il devrait avoir celle de tous les repris de justice de France et de Navarre :-)
a écrit le 13/05/2011 à 11:18 :
.. Une histoire de bourrins ?
Réponse de le 14/05/2011 à 8:42 :
Il va falloir nettoyer les étables, et il y a beaucoup de travail, car des bourrins il yen a partout ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :