KLM s'effondre après sa rupture avec British Airways

 |  | 379 mots
Lecture 2 min.
L'action de la compagnie aérienne néerlandaise KLM a chuté de 22,13% à 21,50 euros vendredi à la Bourse d'Amsterdam, après l'annonce de l'échec des négociations de fusion avec le britannique British Airways. Ce dernier a cédé pour sa part 0,92% à Londres, à 295,25 pence en clôture.Jeudi soir, British Airways et KLM avaient annoncé avoir mis fin aux négociations entamées il y a près de trois mois en vue d'une fusion éventuelle. "BA continue de penser qu'il doit y avoir une consolidation dans l'industrie aérienne européenne" et "nous continuerons de chercher des opportunités pour renforcer notre position", a déclaré la compagnie britannique. "Bien que nous continuions de penser que la consolidation dans l'industrie des compagnies aériennes est inévitable, nous restons convaincus que KLM, dans l'avenir proche, dispose de bonnes perspectives par elle-même", a déclaré pour sa part Leo van Vijk, le PDG de KLM. Le projet de rapprochement entre les deux groupes se heurtait notamment à des difficultés du côté des autorités de régulation et dépendrait de la conclusion d'un accord de libéralisation du transport aérien entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Les deux sociétés avaient décidé à la mi-août, puis de nouveau début septembre, de prolonger la période de négociations exclusives. Leo van Wijk, avait affirmé en août qu'un plan de fusion avec BA devrait être présenté en septembre aux autorités de la concurrence européennes et américaines. "Tout n'est pas encore prêt, mais si l'on fait un pronostic, je pense que les conditions sont réunies pour que tout soit prêt en septembre", avait-il déclaré. Début septembre, lors de la seconde prolongation des discussions, KLM s'était dit prêt à céder Buzz, sa compagnie à bas prix, pour satisfaire aux exigences de la Commission européenne afin d'accélerer une éventuelle fusion avec British Airways.Une fusion KLM/BA, équivalant de facto au rachat du transporteur néerlandais par son homologue britannique beaucoup plus puissant, aurait donné naissance à la première compagnie aérienne européenne et la troisième mondiale. British Airways est actuellement la cinquième compagnie du monde et KLM la treizième.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :