Décote de Gaz et Eaux : UBS Warburg tape du poing sur la table

 |  | 215 mots
Lecture 1 min.
Une résolution enjoignant au conseil de Gaz et Eaux (Lazard) de "remédier au problème de décote de holding" a été inscrite à l'ordre du jour de la prochaine assemblée générale à la demande d'UBS Warburg, actionnaire à hauteur de 7% de Gaz et Eaux, selon un avis paru mercredi au Bulletin des Annonces légales et obligatoires. "L'assemblée générale (...) décide d'enjoindre au conseil d'administration de faire tout ce qui est en son pouvoir pour remédier au problème de décote de holding qui existe sur l'action Gaz et Eaux, d'adopter une stratégie claire et cohérente à cet égard, et de réunir à cet effet les actionnaires en assemblée générale extraordinaire avant le 16 septembre 2000 pour leur soumettre une opération conforme à cet objectif", indique cette onzième résolution. Le Conseil de Gaz et Eaux, qui s'est réuni le 29 mai "n'a pas agréé ce projet de résolution", ajoute l'avis. Gaz et Eaux, qui souffre à l'instar des autres holdings d'une décote par rapport à son actif net, a toutefois réduit cet écart de près de moitié depuis 1992.L'assemblée générale des actionnaires de la holding Gaz et Eaux, dont Lazard possède 49,6% du capital, se tiendra le 16 juin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :