Rodriguez Group flirte avec ses plus hauts

 |  | 411 mots
Lecture 2 min.
Avec une progression de son cours de Bourse depuis le début de l'année qui avoisine les 300%, Rodriguez Group, fabricant de bateaux de plaisance de grand luxe, se place au quatrième rang des plus fortes hausses des valeurs du Second marché de la Bourse de Paris. Mardi, le titre s'est adjugé juqu'à 3% à 316,9 euros en fin de matinée, non loin de son plus haut de 318,90 euros atteint lors de la séance du 10 novembre dernier. A la clôture, le titre cotait 315 euros, soit un gain de 2,61%.Les investisseurs saluent ainsi la performance du groupe lors de son exercice 1999/2000 clos le 30 septembre dernier et dont les résultats ont été publiés lundi soir. Le résultat d'exploitation a progressé de près de 57% à 13,8 millions d'euros tandis que le résultat net, qui atteint 9,4 millions d'euros, s'est accru de 71,7% sur la période. Le groupe a également confirmé sa forte croissance avec un chiffre d'affaires en hausse de 61,9% à 115,7 millions d'euros. Avec une part de 60% du chiffre d'affaires, la vente de bateaux neufs est l'activité principale de la société. Sur un an, elle totalise 68,9 millions d'euros, soit une progression de près de 50%. Si elle occupe une place moindre dans l'activité de Rodriguez Group, la branche Bateaux d'occasion a pour sa part doublé son chiffre d'affaires qui atteint 39,81 millions d'euros.A l'occasion d'une conférence de presse sur les résultats annuel, les dirigeants de Rodriguez Group ont fait part de leur confiance face à la poursuite de la croissance pour les exercices futurs. "Nous nous engageons à réaliser une croissance annuelle de notre chiffre d'affaires de 30 à 35% pour les trois prochains exercices avec un résultat net amplifiant la progression de l'activité", a déclaré Alexandre Rodriguez, directeur général. Si l'on en juge par la progression du carnet de commandes, la société ne devrait avoir aucun mal à tenir ses objectifs. Le carnet de commandes de l'exercice en cours (2000/2001) atteint en effet 65,5 millions d'euros soit environ 72% de la production de l'exercice précédent. Qui plus est, le carnet de commandes des exercices 2001/2002 et 2002/2003 enregistre un nouveau montant record de 39,6 millions d'euros. S'agissant de son axe de développement, Rodriguez Group souhaite développer son activité services qui ne représente à l'heure actuelle que 6% du CA. La société compte réaliser en ce sens des opérations de croissance externe et acquérir des sociétés d'entretien, de brokerage ou des sociétés de location.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :