Echec des négociations de fusion entre Commerzbank et Dresdner Bank

 |  | 413 mots
Lecture 2 min.
Les discussions en vue d'une coopération entre la Dresdner Bank et la Commerzbank, respectivement troisième et quatrième banques privées allemandes, ont échoué, ont annoncé mercredi les deux instituts. Les deux établissements financiers avaient annoncé il y a plus d'un mois avoir entamé des négociations de rapprochement."Les négociations sur un partenariat entre Commerzbank et Dresdner Bank sont finies. En raison de la complexité du sujet, il n'apparaît pas possible d'arriver à une solution qui satisfasse tous les intéressés", a déclaré la Commerzbank dans un communiqué boursier. De son côté, la Dresdner a déclaré: "les négociations avec la Commerzbank ne vont pas continuer (...) Il était impossible d'incorporer les intérêts des différentes parties dans une stratégie commune". Les deux banques ont ainsi officialisé les informations publiées en début de matinée par l'agence de presse allemande Deutsche Presse Agentur.La semaine dernière, le groupe d'investissement Cobra, qui détient 17% du capital de la Commerzbank, avait annoncé, par la voix de son dirigeant, que "la fusion avait en fait déjà échoué".Pour expliquer son scepticisme, Hansgeorg Hofman estimait que "les efforts pour pousser à la hausse le cours de Dresdner Bank avaient coûté beaucoup d'argent et eu peu d'effet". Il avait ajouté que des alternatives étaient possibles pour la Commerzbank, "pas seulement dans les pays voisins". "Il y a toute une série d'intéressés", a-t-il dit. Cet échec constitue le deuxième gros revers pour la concentration bancaire allemande cette année après l'échec des discussions entre Dresdner, déjà, et Deutsche Bank AG en avril. A la Bourse de Francfort, la cotation des titres des deux banques a été suspendue entre 10h10 et 11h10. A la reprise des échanges, l'action Dresdner abandonnait plus de 5% à 45,10 euros. Le titre Commerzbank était quant à lui en légère progression à 37,20 euros. L'assureur Allianz, qui détient 21,7% du capital de la Dresdner Bank chutait pour sa part de près de 4% à 401 euros.Vers 18h, Dresdner et Allianz avaient sensiblement réduit leurs pertes, abandonnant respectivement 2,20% et 2,10%. Commerzbank était repassé dans le rouge, avec un repli de 0,27%.La Dresdner Bank a par ailleurs annoncé un bénéfice net de 420 millions d'euros au 1er semestre 2000, en baisse de 17,2% par rapport à la même période de l'an passé. Les provisions pour risques ont augmenté de 27% à 546 millions d'euros sur la même période, a ajouté la banque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :