Le point sur ... les valeurs du CAC 40

Après avoir atteint des niveaux records au début de mois, le CAC 40 est entré dans un phase de consolidation. Anticipez vous un retour prochain de l'indice vers ses plus hauts ?« Remarquons tout d'abord que, malgré cette phase de consolidation, l'indice vedette de la bourse de Paris affiche un repli de moins de 4% par rapport à son sommet historique. Je vois avant tout, dans les dernières séances, une excellente résistance du marché parisien. Celui-ci est en effet confronté, pêle-mêle, à la petite correction connue par le Nasdaq américain, à la poursuite de l'envolée des prix pétroliers, et à la nouvelle dégringolade de l'euro. Autant de facteurs d'incertitude pour les investisseurs ! « Ces problèmes n'ont pas incité les opérateurs à se retirer du marché boursier. Ils ont simplement privilégié, comme souvent en pareil cas, les valeurs défensives (Aventis, LVMH, Sanofi-Synthélabo, ...) au détriment des valeurs de croissance. Conséquence, l'indice a été très peu affecté. « Le CAC 40, qui reste très corrélé au Nasdaq, devrait donc revenir rapidement sur ses plus hauts niveaux - voire franchir le seuil des 7.000 points - dès que le marché américain des valeurs technologiques se reprendra. »Quel bilan tirez vous de la première batterie de résultats publiée par les sociétés présentes dans l'indice CAC 40 ?« Ces résultats sont globalement en ligne avec les attentes des analystes. Ils reflètent ce que l'on connaissait déjà, à savoir une croissance économique dynamique et des conditions monétaires (taux d'intérêt et de change) qui restent accomodantes.Quelles valeurs sur-pondérez vous actuellement au sein de votre portefeuille ?« Globalement, je continue de sur-pondérer la nouvelle économie, au détriment des valeurs plus traditionnelles. Le secteur des médias garde un bon potentiel de progression malgré la reprise connue à la fin août/début septembre. « TF1 et Vivendi tire partie de mes valeurs préférées. La chaîne de télévision continue de tirer partie d'une conjoncture publicitaire extrêmement porteuse. Vivendi a pour sa part adopté une stratégie audacieuse dans les médias ; Jean-Marie Messier a la clairvoyance pour la mener à bien. Le groupe a de plus une position intéressante dans la téléphonie mobile, un secteur d'activité qui reste très prometteur. « Un portefeuille équilibré pourra également comporter des valeurs bancaires, pour leur aspect défensif. Je ne retiens par contre aucune valeur industrielle ou cyclique. »
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.