Terra Networks en baisse après l'annonce du rachat de Lycos

Le titre Terra Networks perdait près de 6% ce matin à la Bourse de Madrid, quelques heures après l'annonce de la fusion entre le fournisseur d'accès espagnol et le portail américain Lycos. La maison-mère de Terra, Telefonica, abandonnait de son côté 2,6%. Terra a confirmé cette nuit la fusion avec Lycos, attendue par les marchés depuis près d'une semaines le nouveau groupe, baptisé Terra Lycos, sera présent dans 37 pays, en particulier en Amérique du nord, du sud et en Europe. Les deux compagnies cumulent 175 millions de pages visitées par jour, soit 50 millions de visiteurs. Elles vont représenter un chiffre d'affaires cumulé de 500 millions de dollars en 2000. Terra Lycos va se ranger au "troisième rang mondial des compagnies internet" derrière AOL et Yahoo, une position de choc pour aborder la "prochaine vague de l'internet, a affirmé Juan Villalonga, le PDG de Telefonica, lors d'une conférence de presse à New York. "America Online a un nouveau concurrent", a-t-il proclamé.Aux termes de l'opération, les actionnaires de Lycos vont recevoir l'équivalent de 97,55 dollars en actions de Terra Networks pour chaque action Lycos. Celle-ci a clôturé hier soir à 72,625 dollars, après avoir gagné 60% en quatre séances. La parité de fusion représente donc une prime de 34% pour les actionnaires du portail américain au cours d'hier. Mais surtout, le prix offert par Terra Networks représente plus du double de la capitalisation boursière de Lycos avant l'annonce des discussions. Une prime à relativiser : Lycos n'est valorisé par la fusion que 16 fois son chiffre d'affaires attendu pour 2000, tandis que Terra vaut près de 100 fois ses revenus prévisionnels.La nouvelle entité aura "une relation stratégique" avec le géant allemand de l'édition Bertelsmann, déjà actionnaire de Lycos Europe, qui lui achètera un milliard de dollars en publicité et services au cours des cinq prochaines années. Terra Lycos aura de son côté accès aux énormes catalogues de livres, CD et films de Bertelsmann à des conditions préférentielles. Les deux partenaires ambitionnent de développer une plateforme internet de vente de musique et de livres, à destination notamment du marché hispanophone. L'opération doit être bouclée au troisième trimestre 2000, sous réserve de l'approbation par les autorités de la concurrence. A l'issue de la fusion, les actionnaires de Terra Networks détiendront entre 54% et 63% de Terra Lycos, ceux de Lycos possédant les 37% à 46% restants.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.