Schneider s'apprête à prendre le contrôle de PDL Holdings

Schneider Electric est décidément difficile à rassasier. Après sa fusion avec le groupe Legrand pour laquelle le Conseil des Marchés Financiers vient de donner son feu vert, Schneider est sur le point de monter dans le capital de PDL Holdings Ltd, a annoncé ce dernier.La société néo-zélandaise d'électronique indique que la famille Steward, son principal actionnaire, a l'intention de vendre sa participation de 59,56% au groupe français, qui détient déjà 28,3% du capital de PDL. L'achat de 8,1 millions d'actions à la famille Steward, au prix de 12 dollars néo-zélandais, soit un total de 97,2 millions de dollars néo-zélandais (46,96 millions d'euros), se fera à condition que Schneider prenne le contrôle de 90% de PDL, limite fixée pour l'acquisition du solde, écrit le groupe français dans une lettre à la famille Steward.Schneider prévoit de parvenir au seuil de 90% en faisant une offre sur la participation de 2,1% de la société de Hong Kong Gold Peak. L'offre clôturera jeudi. "Schneider Electric a l'intention d'accélérer la stratégie actuellement poursuivie par la direction de PDL et utilisera en particulier son réseau de ventes mondiales pour commercialiser les produits électriques et électroniques de PDL à l'étranger", déclare PDL. A la Bourse de Paris, l'action Schneider s'effrite de 0,54% à 64,6 euros après quelques minutes de cotation, portant son recul depuis le début de l'année à près de 17%.Avec Reuters.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.