NTL pourrait réviser à la hausse ses prévisions 2001

 |  | 359 mots
NTL continue sur sa lancée. Le cablô-opérateur anglo-américain, dont France Télécom détient 25%, pourrait relever ses prévisions de résultats sur l'ensemble de l'année 2001, au vu des performances de son activité ces deux derniers trimestres.Le groupe publie aujourd'hui des résultats encourageants pour les trois premiers mois de l'année. Si le résultat net reste négatif, plombé par les intérêts de la dette, l'excédent brut d'exploitation (l'EBITDA) a progressé de 34% par rapport au dernier trimestre 2000 à 86 millions de livres, pour un chiffre d'affaire en légère augmentation qui s'élève à 622 millions de livres. NTL, qui a fait un effort ce début d'année pour réduire ses dépenses d'investissements, est en effet entré dans une phase d'amélioration des marges et surtout de croissance du revenu par abonné, en tirant surtout parti de sa base de clients existants.Son portefeuille clients a d'ailleurs beaucoup progressé ce trimestre. NTL revendique 737.300 clients câblés, (+39%) et 26.800 abonnés à l'Internet haut-débit, un chiffre qui a plus que doublé en trois mois. Le groupe affirme donc être en bonne voie pour atteindre ses objectifs 2001: 1,25 million de câblés, 100.000 abonnés Internet, un chiffre d'affaires de 2,6 milliards de livres, un EBITDA de 325 millions. Ces deux derniers chiffres pourraient d'ailleurs être revus à la hausse. Mais NTL inquiétait surtout les investisseurs par le montant de sa dette qui s'élevait à 15 milliards de dollars fin décembre, en raison de ses acquisitions en 2000. Le groupe vient d'émettre une émission d'obligations convertibles sur les marchés américains, levant un milliard de dollars, soit le double de ce qu'il avait prévu.Au coude à coude au Royaume Uni avec UPC, le groupe subit la concurrence d'autres acteurs sur le marché européen. Liberty Media, le groupe de John Malone, a racheté la plupart des réseaux régionaux câblés vendus en 2000 par Deutsche Telekom. En France, NTL se place loin derrière Noos (contrôlé par Suez), dont il est actionnaire à hauteur de 27%. Sur le Nasdaq, l'action NTL gagnait 2,25% à 26,35 dollars à la mi-journée.latribune.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :