Microsoft poursuit sa lutte contre le piratage

Microsoft est loin d'avoir baissé les bras dans la lutte anti-piratage. Le leader mondial du logiciel informatique achève une importante offensive contre le piratage de logiciels sur Internet, dont il affirme qu'il pourrait servir à financer des activités de terrorisme ou de trafic de drogue.Dans le cadre de cette campagne, les unités européenne et africaine de Microsoft ont agi de concert avec les organismes locaux de lutte-antipiratage. "Cette offensive a permis le retrait de plus de 38.000 produits en vente sur le Web ces huit derniers mois", a fait savoir le groupe dans un communiqué. Ce qui porte le nombre de produits retirés du marché à 79.000 en deux ans.Depuis août dernier, quelque cinq millions de produits Microsoft - logiciels et matériels - ont été saisis dans le monde entier, représentant une valeur d'environ 1,7 milliard de dollars.L'avènement d'Internet permet aux spécialistes de la contrefaçon de distribuer directement aux consommateurs leurs logiciels, en particulier sur les sites d'enchères.En novembre dernier, le groupe Business Software Alliance avait entamé des procédures contre des fraudeurs utilisant le site du britannique QXL pour promouvoir leurs produits. Ce mois-ci, Microsoft a envoyé une trentaine de mise en garde contre les sites ayant accepté des produits non conformes, dont les sites d'enchères Auktionen, offerto.de et Ricardo.de.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.