Toshiba et Matsushita produiront ensemble des écrans à cristaux liquides

Déjà alliés - avec quatre autres de leurs compatriotes - dans une entreprise de recherche sur la prochaine génération d'écrans à cristaux liquides, Toshiba et Matsushita vont crééer une nouvelle société commune, cette fois pour production des écrans LCD. Toshiba détiendra 67% des parts de la société, basée à Singapour, et Matsushita 33%. L'entreprise sera dotée à sa création de 50 milliards de yens (473 millions d'euros) et la production devrait démarrer en juillet 2002 après un investissement total de 123 milliards de yens (1,16 milliard d'euros). Durant l'exercice fiscal 2003, l'usine, qui emploiera 750 personnes, devrait atteindre une capacité de production de 55.000 écrans, la plaçant au premier rang mondial du marché. "Les écrans à cristaux liquide à base de polysilicones seront des éléments clés pour une large gamme d'équipements numériques de réseaux, comme les téléphones mobiles vidéo, les assistants numériques personnels et les téléviseurs", assure le président de Matsushita, Kunio Nakamura.Selon l'institut de recherche Nomura, la forte demande suscitée par les marchés des terminaux mobiles, des ordinateurs portables, des écrans d'ordinateurs de bureau, de la télévision et des lecteurs de DVD portables permettra aux ventes d'écrans à cristaux liquides d'atteindre 4.000 milliards de yens (37,8 milliards d'euros) en 2004, contre 2.500 milliards de yens (23,65 milliards d'euros) cette année.Matsushita et Toshiba font déjà partie d'une entreprise commune de recherche sur la prochaine génération d'écrans à cristaux liquides, créée le mois dernier par six fabricants japonais, et qui vise notamment à combler leur retard de croissance sur ce marché vis-à-vis de leurs concurrents sud-coréens et taiwanais.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.