L'action Euler insensible aux résultats 2000

Euler, la filiale d'assurance crédit des AGF, a publié en début d'après-midi ses résultats annuels. Il en ressort une progression de son bénéfice net de 53% à 121,2 millions d'euros. Ce chiffre intègre en réalité une plus-value de 23,7 millions d'euros provenant de la cession de sa participation résiduelle (4,95%) dans la Coface, son concurrent. Hors exceptionnels, le bénéfice net du groupe s'élève à 97,5 millions d'euros, conformément aux prévisions.Le chiffre d'affaires d'Euler a pour sa part progressé de 8% à 1,15 milliard d'euros contre 1,06 milliard d'euros en 1999. C'est mieux qu'attendu. Les analystes prévoyaient en effet une croissance des revenus du groupe de l'ordre de 4,5% en 2000. L'an dernier, Euler a surtout bénéficié de la performance de ses activités d'assurance crédit dont la contribution au résultat net global a augmenté sur l'ensemble de l'exercice. Celle-ci se monte en effet à 99,9 millions d'euros contre 71,5 millions d'euros en 1999. En revanche, l'affacturage a vu sa contribution diminuer de 35% à 5,7 millions d'euros du fait des dépenses de restructuration engagées dans la fusion des sociétés SFF d'Euler et Slifac du Crédit Lyonnais, fusion donnant naissance à Eurofactor, le pôle d'affacturage du groupe.S'agissant des perspectives, Euler indique dans son communiqué que le ralentissement économique ne devrait pas être sensible sur ses marchés, à l'exception des Etats-Unis. Pour 2001, la société d'assurance prévoit d'enregistrer une croissance de 10% de son bénéfice par action hors éléments exceptionnels.Les résultats du groupe ont eu un impact limité sur le titre qui s'est adjugé 2,8% à la publication des chiffres 2000 avant de redescendre autour de 52,50 euros par la suite. La valeur a finalement clôturé à 52,75 euros (+1,44%) et reste toujours en deçà de son cours d'introduction de 54,5 euros. A ce titre, le parcours boursier d'Euler contraste avec celui de la Coface, son principal concurrent, qui s'est adjugé 76% depuis son introduction en Bourse en février 2000.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.