L'I-mode dépasse les 20 millions d'abonnés

 |  | 275 mots
Lecture 1 min.
NTT DoCoMo, la filiale mobile de l'opérateur historique japonais, vient d'annoncer que l'I-mode, son système d'accès à Internet via un téléphone portable, avait franchit la barre des 20 millions d'abonnés, deux ans après son lancement. L'I-mode permet d'accéder à partir d'un combiné mobile à une série de services Internet classiques, comme l'envoi d'e-mails, la consultation de compte en banque ou la réservation de billets de train. La propagation de l'I-mode est fulgurante. En novembre 2000, 15 millions de personnes profitaient de cet accès à l'Internet mobile contre 10 millions en août. Le nombre d'abonnés a donc doublé en 8 mois. 828 sociétés fournissent de l'information à travers l'I-mode. Le système d'accès compte actuellement 1480 sites officiels, et plus de 40.000 sites non-officiels. L'I-mode contribue pour une large part aux résultats florissants affichés par NTT DoCoMo. Le groupe, qui doit publier courant mars ses résultats annuels, avait au cours du premier semestre de son exercice 2000/2001 dégagé un bénéfice net record de 2,4 milliards d'euros, en hausse de 22% par rapport à 1999 au-delà des prévisions des analystes. Ces derniers ont du coup relevé les prévisions de bénéfices annuels de 12%. La firme japonaise a par ailleurs décidé d'exporter l'I-mode en Europe d'ici la fin de l'année en partenariat avec Hutchinson Whampoa et KPN mobile, dont le groupe détient 15% du capital. Les premiers pays à profiter de l'Internet mobile japonais devraient être la Belgique, les Pays Bas et l'Allemagne. NTT DoCoMo a également fait son entrée sur le marché en prenant 16% d'ATT Wireless, opération financée par une augmentation de capital de 8,97 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :