Des perspectives décevantes font plonger le titre Egide

Réservée à la baisse dès l'ouverture sur un cours de 350 euros, l'action Egide plonge de 18,74% à 284,4 euros à sa reprise de cotation à 11h30, pour terminer la séance à 290 euros (-17,14%). Raison de cette sanction brutale : de mornes perspectives pour l'année en cours. A l'occasion de la présentation de ses résultats de l'année 2000, résultats qualifiés d'époustouflants par les analystes, le fabricant de boîtiers de protection destinés aux composants optiques a indiqué que "de nombreux industriels des télécommunications ont récemment revu leurs besoins à la baisse". Cette contraction de la demande dans le secteur des télécoms, notamment les réseaux optiques, a déjà poussé certains fabricants de composants optiques, Corning et JDS Uniphase en tête, à revoir à la baisse leurs perspectives de résultats. Dans un tel contexte, Egide table sur un chiffre d'affaires compris entre 140 et 160 millions d'euros pour 2001, ce qui correspond à une croissance d'environ 130% en milieu de fourchette. Or, cette prévision intègre l'activité d'Electronic Packaging Product (EPP) acquise fin 2000. EPP, qui devient Egide USA, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 52,4 millions de dollars (58,42 millions d'euros). Hors Egide USA, la croissance interne d'Egide sera donc cette année sensiblement moins soutenue qu'en 2000... Il n'est donc pas étonnant que de telles perspectives pèsent sur le cours de Bourse de la société. Une situation qui contraste particulièrement avec la hausse de 850% du titre Egide l'an dernier. L'envol boursier d'Egide a reflété tout au long de l'année 2000 la performance de l'activité de la société. Dépassant largement ses objectifs, Egide a pratiquement multiplié son résultat d'exploitation par cinq l'an dernier, celui-ci s'élevant à 10,73 millions d'euros contre 2,40 millions d'euros à la fin de l'année 1999. Le bénéfice net s'est pour sa part accru de 244% pour atteindre le montant de 5,91 millions d'euros. Les ventes du groupe totalisent 66,09 millions d'euros contre 25,11 millions un an plus tôt.Hélène Mazie

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.