La France comptait 7,4 millions d'internautes en janvier

Près d'un quart d'internautes de plus en trois mois : la croissance du marché reste solide, au vu des derniers chiffres publiés pour le mois de janvier par l'institut Jupiter MMXI. La France comptait en effet 7,4 millions d'internautes en janvier, soit 1,4 million de plus qu'en octobre. Par rapport à décembre, le nombre de personnes connectées à domicile a progressé de 9%.En janvier, le palmarès des "supra-domaines" ou familles de sites les plus visités établi par MMXI a peu évolué : Wanadoo reste en tête avec 4,1 millions de visiteurs uniques, devant Yahoo! (3,27 millions) et Free (3 millions). Suivent, dans l'ordre, Microsoft, Liberty Surf, MSN, Multimania, AOL, Voila et Lycos.La durée de connexion s'allonge, souligne par ailleurs MMXI : les internautes français passent en moyenne plus de sept heures par mois en ligne à partir de leur domicile, soit 1h15 de plus qu'en décembre. Conséquence logique de l'augmentation régulière de la durée de connexion : les Français sont de plus en plus intéressés par la possibilité d'un accès Internet forfaitaire illimité. C'est en tout cas ce que montrent les résultats d'un sondage réalisé par la Sofres pour AOL auprès de 2.015 personnes. Selon l'étude, 85% des personnes interrogées pensent qu'il est important de diminuer le coût de la connexion à Internet et 83% estiment important de proposer des forfaits "tout compris" illimités. 74% des internautes entrant dans la composition de l'échantillon "regrettent de devoir surveiller continuellement la durée de leurs connexions et estiment que ce qui revient le plus cher quand on utilise Internet, c'est le coût des communications téléphoniques". Ils sont près de 90% à juger préférable au système actuel une facturation unique regroupant accès à Internet et coût des télécommunications. AOL, commanditaire du sondage, estime que "cette étude souligne l'urgence de la mise en place en France d'une interconnexion forfaitaire illimitée". Le sujet est l'un des chevaux de bataille des fournisseurs d'accès à Internet (FAI) privés contre Wanadoo, la filiale Internet de France Télécom. En France comme ailleurs, les FAI ayant lancé des formules d'accès illimité intégrant le coût des communications ont rencontré des difficultés techniques et financières non négligeables, poussant dans certains cas les consommateurs à intenter des actions en justice à leur encontre. L'espoir d'un progrès sur ce terrain s'est cependant fait jour, le gouvernement ayant demandé à France Télécom la mise en place d'une interconnexion forfaitaire illimitée. Celle-ci devrait être disponible "dans le courant de l'été", selon les prévisions du secrétariat d'Etat à l'Industrie.
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.