La Bourse de Paris s'enfonce un peu plus dans le rouge

Au terme d'une séance en dents de scie, la Bourse de Paris signe un nouveau repli de 0,4% à 5.452,48 points. Après cette cinquième séance consécutive de baisse, l'indice CAC 40 porte ses pertes à 8% depuis le début de l'année. De son côté, l'indice du Nouveau Marché a reculé de 3,2% sur la séance, à 2 341,94 points. Le montant des échanges sur le SRD s'est élevé à 4,9 milliards d'euros. Les TMT parisiennes, notamment Alcatel, ont fait preuve d'une extrême volatilité tout au long de la séance. Parmi les valeurs traditionnelles, L'Oréal réagit positivement à ses résultats 2000, tandis que le secteur de l'automobile reste très recherché après les résultats de Peugeot. Les financières se maintiennent dans le rouge malgré les bons résultats de la Société Générale. Les places autres européennes ont également cédé du terrain en raison d'une désaffection des investisseurs pour les technologiques alors que l'on craignait un profit warning de Nokia, numéro un mondial des téléphones mobiles. L'indice Euro Stoxx 50 perd 1,66% en fin d'après-midi, tandis que le Dax de Francfort (-1,3%) évolue près de ses plus bas du jour, sous le coup d'un net recul de DaimlerChrysler. La Bourse de Londres a quant à elle terminé la journée sur un gain de 0,51%, portée par un rebond de Vodafone. VALEURS DU JOUR A PARIS (Cours à la clôture) Les télécoms sont à nouveau sous pression sur des rumeurs de "profit warning" de Nokia. L'équipementier finlandais chute de 7,19% à 25,29 euros. Dans son sillage, Ericsson perd 5,64% à 8,87 euros. Alcatel, premier volume avec plus de 17 millions de pièces, perd à nouveau 1,08% à 46 euros, qui s'ajoutent aux 17% abandonnés lors des quatre dernières séances. A contre-courant, France Télécom prend 1,13% à 67,30 euros et sa filiale Orange reste stable à 8,95 euros, dans un volume de 11,57 millions de titres.Atos Origin recule de 6,38% à 102,80 euros après la publication de résultats provisoires 2000 globalement en ligne. KBC Securities abaisse sa recommandation sur le titre, d'acheter à accumuler, compte tenu de sa performance boursière récente.Sagem abandonne 0,59% à 118,90 euros, un plus-bas depuis décembre 1999, dans l'attente de ses résultats 2000, publiés après la clôture. Les analystes attendent un résultat quasiment stable à près de 150 millions d'euros.Le secteur automobile reste bien orienté : Peugeot, toujours soutenu par les bons résultats 2000, progresse de 2,15% à 308,70 euros, alors que Valeo s'adjuge 1,32% à 57,75 euros, après avoir gagné mercredi 3,83% sur de nouvelles rumeurs d'OPA. Peugeot a indiqué qu'il ne s'opposerait pas, dans certaines conditions, à une prise de contrôle de l'équipementier par un étranger.Les bancaires sont sous-pression BNP Paribas abandonne 3,54% à 88,60 euros, Crédit Lyonnais 2,54% à 38 euros et Société Générale 2,94% à 66 euros, en dépit de la publication d'un résultat 2000 record de 2,698 milliards d'euros en 2000, en hausse de 39%.L'Oréal se reprend et gagne 2,26% à 83,60 euros. Le groupe a annoncé une hausse de 24,2% de son résultat net opérationnel en 2000, à 1,03 milliard d'euros. Genset accentue ses pertes et chute encore de 12,98% sur le Nouveau Marché, à 29,50 euros, au lendemain d'un plongeon de 18,71% qui faisait suite à l'annonce d'une aggravation de sa perte et à un déclassement d'UBS Warburg.Victoire Multiméd

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.