France Télécom va céder sa participation dans Sprint

Confronté au maigre succès de l'introduction en Bourse de sa filiale de téléphonie mobile, France Télécom essaie de dégager de nouvelles sources de financement afin de faire face à ses échéances bancaires. Après avoir annoncé hier une prochaine émission de 7 à 8 milliards de dollars d'obligations, l'opérateur historique accélère aujourd'hui la cession de ses participations non stratégiques. France Télécom a déclaré mercredi qu'il avait déposé un dossier auprès des autorités boursières américaines, afin de céder les 9,9% qu'il détient dans la compagnie de télécommunications américaine Sprint FON à travers une offre publique de vente. "France Télécom devrait mettre sur le marché 75,9 millions d'actions Sprint FON. En comptant l'exercice d'option de surallocation d'environ 11,4 millions de titres, le nombre total d'actions cédées par France Télécom se monterait à 9,9% du capital, représentant un montant total, au cours actuel, d'environ 2 milliards de dollars", écrit l'opérateur dans son communiqué.L'opérateur allemand Deutsche Telekom profitera également de cette opération pour céder sa participation, qui est équivalente à celle de France Télécom."Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme de cession d'actifs non stratégiques lancé par France Télécom dans le but de réduire sensiblement son endettement", explique-t-il. France Télécom avait déclaré fin janvier qu'il comptait réduire de moitié son endettement, actuellement de 60 milliards d'euros, d'ici fin 2002 grâce notamment à la vente d'activités n'appartenant pas à son coeur de métier. Son président, Michel Bon avait notamment cité les participation dans STMicroelectronics et Sprint comme étant susceptibles de faire l'objet d'une cession.A la Bourse de Paris, l'action France Télécom a débuté la séance dans le rouge. Vers 10 heures, l'opérateur historique accusait un nouveau repli de 1,38% à 67,8 euros après avoir atteint un nouveau plancher annuel en tout début de séance à 66,8 euros. Depuis le premier janvier, France Télécom a vu son cours de Bourse reculer de plus de 26%.avec AFP

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.