L'UE autorisée à réclamer 4 milliards de dollars aux Etats-Unis

 |  | 219 mots
Lecture 1 min.
L'Union européenne (UE) a obtenu gain de cause. Après avoir obtenu au début de l'année la condamnation des Etats-Unis pour avoir violé une des règles de l'Organisation mondiale du Commerce, l'Europe se voit autorisée par l'OMC à recouvrer une somme de 4 milliards de dollars auprès de Washington. Cependant, c'est à Bruxelles qu'il revient de décider d'appliquer ou non ces sanctions financières, d'ici la modification de la législation américaine. Quatre milliards de dollars c'est exactement à ce niveau que l'UE avait évalué le manque à gagner occasionné par une disposition fiscale américaine, la FSC (Foreign Sales Corporations), qui agissait comme une aide à l'exportation grâce à un rabais fiscal de 30% dont bénéficiaient les entreprises américaines. Les Etats-Unis, qui ont admis avoir commis une entorse aux règles de l'OMC et ont été condamnés en janvier, avaient estimé le préjudice à 900 millions de dollars.Cette question de la FSC, pendante depuis 1997, faisait partie des différends commerciaux existant entre l'Europe et les Etats-Unis. En mai dernier, le président Bush avait néanmoins souhaité résoudre cette question et s'était engagé lors du sommet annuel Etats-Unis/Europe à "travailler avec le Congrès pour rendre totalement conforme à la décision de l'OMC ce système de la FSC". latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :