La Fed confirme le ralentissement américain

A la veille d'un important discours d'Alan Greenspan sur l'état de santé de l'économie américaine, la publication du dernier rapport de la Réserve fédérale (Fed) sur la conjoncture donne un avant-goût de la tonalité de ses propos. Le "Beige book", dresse un tableau assez morose de l'activité économique aux Etats-Unis lors des six dernières semaines. La croissance a connu un ralentissement au cours de la période considérée "avec d'importantes variations selon les secteurs", affirme ainsi la Réserve fédérale qui précise que "la croissance de l'activité manufacturière a été globalement faible". Le rapport met également en avant des ventes de détail "en général mitigées" et "peu ou pas de hausse de l'emploi en juillet et en août". Ces commentaires confirment le sentiment exprimé par de nombreux analystes selon lesquels le net mouvement de reprise amorcé au début de l'année s'est quelque peu essoufflé pour se convertir en une croissance molle. Les commentaires relatifs à l'emploi douchent un peu les espoirs de ceux qui se sont enthousiasmés après la publication des derniers chiffres du chômage aux Etats-Unis. Ces statistiques faisaient état d'un recul du taux de chômage à 5,7%.Le "Beige book" écarte en revanche tout risque inflationniste, soulignant notamment la "stagnation ou légère augmentation des prix à la production et des prix des produits finis", ce qui laisse une marge de manoeuvre suffisante aux autorités monétaires pour, si elles le souhaitent, abaisser à nouveau le loyer de l'argent ou en tout cas le laisser inchangé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.