DAB pénalisé en 2001 par la mauvaise conjoncture boursière

 |  | 427 mots
Lecture 2 min.
L'année 2001 a été rude pour les courtiers en ligne. Après Comdirect hier, c'est au tour de l'allemand Direkt Anlage Bank (DAB), filiale de la deuxième banque allemande Hypovereinsbank, de dresser un tableau mitigé de son activité 2001 et de se montrer prudent pour cette année. "Nous n'avons pas atteint nos objectifs 2001. Néanmoins nous avons tracé la route de l'avenir. L'objectif 2002 va maintenant être d'optimiser nos coûts de structures", a précisé le PDG du groupe, Matthias Kröner, dans un communiqué.Le courtier en ligne, propriétaire du français Selftrade, a creusé sa perte nette à 196 millions d'euros, contre 3,84 millions d'euros un an plus tôt. Ce résultat inclut une charge de 100 millions d'euros d'amortissement des survaleurs de sa filiale française. Même sans cette charge exceptionnelle, la perte nette aurait été supérieure à celle attendue par les analystes qui tablaient sur un déficit compris entre 87,3 et 93,5 millions d'euros.Pourtant le nombre de clients a continué de croître en 2001, même si le taux de croissance s'est sensiblement tassé après les niveaux enregistré en 2000. Le nombre de comptes de DAB a augmenté de 30,4% sur l'ensemble de l'exercice à 546.497.L'activité du courtier, pénalisée par la morosité des marchés, a fortement ralenti. Les commissions perçues sur les opérations de courtage ont baissé de presque 40% à 84,1 millions d'euros. Le montant total des actifs gérés par le courtier s'est légèrement dégradé, passant de 12,82 milliards d'euros en 2000 à 12,06 milliards d'euros en 2001. Le nombre de transactions a baissé de 21%. Du coup, le nombre de transactions moyen par compte a été divisé pratiquement par deux à 12,9.Mais DAB n'a rien à envier à ses concurrents. La semaine dernière, Consors révélait une perte nette de 125,5 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice, pour beaucoup due à des dépréciations d'actifs. Mais l'activité du courtier allemand a également été fortement affectée. Le groupe a annoncé pour 2001 un résultat opérationnel négatif de 62,8 millions d'euros, contre un bénéfice de 26,5 millions d'euros un an plus tôt, et ce malgré les 40.000 clients supplémentaires conquis l'an dernier, portant le nombre de comptes total à 565.701 en fin d'année. Hier, Comdirect ne se montrait guère en meilleure posture. Le groupe, qui vise l'équilibre opérationnel cette année, publiait une perte de 160 millions d'euros. Les commissions encaissées par la filiale de la Commerzank ont été divisées par deux à 93 millions d'euros. A Francfort, le titre DAB gagnait 0,44% à 11,45 euros mardi en fin de journée.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :