Solectron se prépare à une nouvelle baisse de la demande

La déprime se prolonge pour Solectron. Le deuxième groupe mondial de sous-traitance électronique (après Flextronics) a annoncé hier soir, en même temps que des résultats trimestriels dégradés, de nouvelles mesures de restructuration. Au troisième trimestre de l'exercice en cours, clos le 31 mai, les ventes du groupe ont atteint 3,03 milliards de dollars, un chiffre en recul de 25% sur un an et en progression de 2% à peine par rapport au trimestre précédent. Il s'agit quand même de la première hausse des ventes en cinq trimestres. La perte par action, elle, se situe dans le haut de la fourchette des prévisions, à 4 cents par action, hors charges exceptionnelles, liées notamment aux restructurations. Ces charges ont porté la perte nette à 284 millions de dollars. Car la réduction des capacités de production reste la priorité de Solectron dans un contexte toujours aussi déprimé. Le groupe, qui compte Nortel, Cisco, Alcatel, Handspring, Apple et IBM parmi ses clients, souffre de la crise persistante des secteurs des réseaux, de l'informatique et de l'électronique grand public. Son président, Koichi Nishimura, a reconnu que la restructuration complète des activités prendrait encore quatre à cinq trimestres. D'ici là, Solectron aura supprimé 41.000 emplois, soit la moitié de ses effectifs. Le groupe a notamment fermé ou restructuré en profondeur plusieurs usines en France (lire ci-contre). Pour le quatrième trimestre (juin-août), le groupe n'exclut pas un retour à la baisse des ventes, puisqu'il table sur un chiffre d'affaires de 2,8 à 3,1 milliards de dollars. La perte par action hors charges exceptionnelles devrait se situer entre 3 et 5 cents.Pour tenter d'assainir son bilan, Solectron a décidé de racheter une partie de sa dette, en lançant une offre sur 1,5 milliard de dollars de titres (soit environ 31% de son endettement total), qu'il espère payer entre 58 et 60% de sa valeur. La note financière du groupe a été ramenée le mois dernier au rang de "junk bond", soit d'obligation à haut risque, par l'agence Moody's. Celle-ci avait souligné la détérioration continue de la rentabilité d'exploitation et l'absence de reprise sur ses principaux marchés. A la mi-séance à Wall Street vendredi, l'action Solectron gagne 0,75% à 5,39 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.