Bruxelles autorise le partage des coûts de l'UMTS

 |  | 331 mots
Lecture 2 min.
Voilà qui devrait soulager les opérateurs de téléphonie mobile détenteurs d'une licence de troisième génération: la Commission européenne a autorisé mardi T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom, et mmO2, à partager les coûts de construction des réseaux de l'UMTS, sous réserve, cependant, des observations des tiers. Ces derniers ont désormais un mois pour faire connaître leurs remarques. Après examen de ces observations, la Commission entérinera définitivement le projet. "Nous agirons très vite afin que les opérateurs sachent dès que possible ce qui est permis et ce qui ne l'est pas", a précisé une porte-parole de Bruxelles. L'accord concerne les réseaux que sont en train de construire les deux opérateurs en Allemagne et au Royaume Uni.Si l'accord est confirmé, les opérateurs pourront ainsi partager une partie des infrastructures comme les stations de base, les antennes relais, les sites de pylônes et les fréquences. Pour la Commission européenne, un tel accord permettra l'accélération de la mise en place des réseaux de troisième génération, et donc la commercialisation rapide des nouveaux services, ce qui bénéficiera au consommateur. L'assouplissement décidé par Bruxelles concernera tous les opérateurs qui le désirent. La Commission indique avoir déjà reçu plusieurs demandes. En annonçant leur accord en juin 2001, T-Mobile et mmO2 prévoyaient des économies substantielles. Ils avaient estimé à 30% de réduction des coûts la construction des réseaux 3G. Soit 3 à 9 milliards d'euros pour la filiale de Deutsche Telekom. En Allemagne, mmO2 possède Viag Interkom, détenteur d'une licence de téléphonie de troisième génération. Au Royaume Uni, T-Mobile est présent à travers One to One, opérateur de téléphonie qui possède 10,4 millions d'abonnés.A Londres, mmO2 gagne 4,97% à 46,55 pence en début d'après-midi, tandis que Deutsche Telekom grimpe de 3,11% à 10,62 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :