eBay met un pied en Chine populaire

Taiwan en février, la Chine continentale en mars : eBay poursuit son expédition asiatique. Après le rachat du taiwanais NeoCom le mois dernier (pour 9,5 millions de dollars), le groupe américain, leader mondial des enchères en ligne, annonce aujourd'hui une prise de participation dans EachNet, le numéro un chinois de sa spécialité. eBay déboursera 30 millions de dollars cash pour prendre un tiers du capital d'EachNet, une société créée à Shanghai en 1999 par deux Chinois ayant étudié aux Etats-Unis. Le groupe américain disposera d'une option pour augmenter sa participation à l'avenir, précise l'accord entre les deux sociétés. EachNet compte 3,5 millions de membres inscrits, à qui il offre la possibilité d'acheter et de vendre - aux enchères ou à prix fixes - des marchandises très diverses, des vêtements aux appareils électroniques, des meubles aux livres ou des calligraphies anciennes aux appartements.Même s'il reconnaît que l'acquisition n'aura, cette année, aucun impact sensible sur le chiffre d'affaires, eBay affiche sa confiance dans le potentiel du marché chinois. "Notre relation avec EachNet constitue un pas en avant important dans la stratégie d'eBay visant à construire une place de marché réellement mondiale", explique Meg Whitman, la présidente du groupe, dans un communiqué. "Au cours des trois ou quatre prochaines années, le chiffre d'affaires du commerce électronique en Chine devrait être multiplié par près de douze, pour dépasser 16 milliards de dollars", souligne-t-elle. Ces perspectives s'inscrivent idéalement dans la stratégie d'eBay, qui vise un milliard de dollars de chiffre d'affaires à l'international en 2005.Avec plus de 27 millions d'internautes, la Chine affiche un taux de connexion très bas (à peine 2% de la population), mais constitue déjà la cinquième communauté Internet du monde, après les Etats-Unis, le Japon, l'Allemagne et le Royaume-Uni (et devant la France). La République populaire est en outre déjà le quatrième marché d'Asie pour le commerce électronique, derrière le frère ennemi taiwanais.Mais ni la taille du marché chinois, ni les prévisions de croissance mirobolantes le concernant ne garantissent le succès à eBay : il y a trois semaines à peine, le groupe a dû se décider à se retirer du marché japonais des enchères en ligne, sur lequel il n'était jamais parvenu à atteindre la taille critique (lire ci-contre) face au leader local Yahoo! Japan.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.