Microsoft et Deutsche Telekom s'allient dans les services mobiles

Profitant de l'exposition médiatique offerte par l'ouverture au public du salon CeBIT 2002, Microsoft et Deutsche Telekom ont présenté ce matin le détail de leur alliance dans les services mobiles, destinée à enrichir leur offre aux grandes entreprises. Les deux groupes, qui coopérent depuis trois ans déjà au niveau de la recherche et du développement dans ce domaine, ont expliqué vouloir concentrer leurs efforts commerciaux sur les services d'accès aux réseaux d'entreprises et de messagerie depuis des ordinateurs portables ou des assistants numériques (PDA). Les services, actuellement en phase de test grandeur nature dans plusieurs entreprises cobayes en Allemagne, seront commercialisés cet été par Microsoft et T-Mobile, la filiale spécialisée de l'ex-monopole allemand. Ils doivent offrir, explique Deutsche Telekom, la possibilité d'utiliser les communications mobiles de manière "rapide, sûre et efficace". Ils devraient notamment permettre aux utilisateurs de se servir de la messagerie interne de leur entreprise depuis un terminal mobile, mais également d'avoir accès à des services de documentation et d'information, parmi lesquels certains seront diffusés par le portail MSN de Microsoft. Le groupe américain trouve ainsi dans cette alliance de nouveaux débouchés commerciaux pour plusieurs de ses divisions : outre MSN, les services utiliseront des logiciels de messagerie de Microsoft (Outlook et Exchange) et le système d'exploitation dédié aux terminaux mobiles Windows Smartphone 2002. Jusqu'à présent connu sous le nom de code Stinger, ce dernier produit est capable de gérer e-mails, agenda, carnet d'adresses et messages audio et vidéo, et devrait faire son apparition au quatrième trimestre dans l'offre de T-Mobile. Pour Microsoft, l'accord avec Deutsche Telekom constitue une nouvelle avancée de al stratégie .Net, qui vise à faire du groupe le leader des services Web (technologies permettant d'intégrer facilement des flux d'information émanant de systèmes ou de réseaux différents). Elle a reçu par ailleurs un soutien de poids au CeBIT avec l'annonce de son intégration dans les produits de l'éditeur de progiciels allemand SAP. Le partenariat avec T-Mobile visent aussi à faciliter la pénétration des systèmes d'exploitation du groupe sur les marchés des serveurs et des terminaux des entreprises clientes de l'opérateur allemand. Des technologies qui sont évidemment d'ores et déjà compatibles avec le GPRS et l'UMTS, soulignent les deux alliés.
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.