Sega veut renouer avec les bénéfices cette année

 |  | 326 mots
Sega commence à goûter les fruits de son revirement stratégique. Le groupe vient en effet de clore le premier exercice exclusivement consacré aux ventes de jeux vidéos, après avoir écoulé tout au long de l'année les derniers stocks de la défunte Dreamcast vendue pour l'occasion à prix cassés. Après 5 années de pertes, il compte bien terminer l'exercice en cours (clos fin mars 2003) sur un résultat net dans le positif en tirant parti des nouvelles consoles. Sega s'est en effet montré extrêmement optimiste pour l'exercice 2002-2003 en anticipant un résultat net annuel de 18 milliards de yens (150 millions d'euros) pour des ventes de 210 milliards de yens (1,81 milliard d'euros). "L'industrie du loisir est restée brillante au Japon en dépit d'une économie instable et le marché du jeu progresse aux Etats-Unis et en Europe", a indiqué le groupe dans un communiqué.A l'instar des autres éditeurs de jeux, le Japonais veut profiter des trois consoles nouvelles génération (Xbox, PS2 et GameCube) ainsi que de la guerre des prix que se livrent leurs fabricants (voir ci-contre). Il mise notamment sur ses titres phares comme la série de jeux consacrée au personnage Sonic, et sur des nouveautés comme Jet Set Radio Future censé être l'un des titres stars de la Xbox.L'éditeur japonais compte donc bien redémarrer après 5 années de pertes. Il publie au titre de l'exercice 2001-2002 (clos fin mars) un déficit 17,8 milliards de yens (153 millions d'euros). Ce résultat est en nette amélioration par rapport à l'exercice précédent où la perte était de 51,7 milliards de yens. Le bénéfice d'exploitation s'élève 14,2 milliards de yens contre une perte de 52 milliards de yens un an plus tôt. C'est le premier résultat d'exploitation dans le vert après deux années de perte opérationnelle. Le chiffre d'affaires a baissé de 15,1% à 206,3 milliards de yens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :