Paris en légère hausse en attendant Wall Street

 |  | 704 mots
Lecture 3 min.
Amorcé par un courant d'achats à bon compte sur le seuil des 3000 points, le retournement à la hausse du CAC 40 s'est accentué avec la progression du contrat future septembre sur indice Dow Jones. Ce dernier gagnait en effet 88 points à 8125 à midi, laissant espérer un rebond de 1,09% de l'indice phare des valeurs industrielles américaines cet après-midi. Dans la matinée, le CAC 40 a évolué dans une marge comprise entre 3.013,80 (-3,26%) et 3.164,88 (+1,58%) dans des volumes qui se sont étoffés pour atteindre 1,3 milliard d'euros sur les valeurs de l'indice à midi. La remontée du dollar à un plus haut d'un mois face à l'euro, est par ailleurs bien accueillie. Mais les craintes d'un nouvel accès de faiblesse de l'économie américaine n'en continuent pas moins de hanter les investisseurs, même si les valeurs financières se sont reprises par rapport à leurs plus bas de la matinée. Les technologiques restent attaquées alors que le Nasdaq est retombé à ses plus bas de cinq ans lundi soir. La pression autour des TMT est en outre renforcée par l'attente des résultats trimestriels de Cisco Systems, lequel a fait l'objet d'une étude négative de Lehman Brothers. A midi cinq, le CAC 40 gagnait 0,33% à 3.125,64 points.Plus forte baisse du CAC 40, TF1 recule de 3,10% à 20,96 euros. La chaîne, qui a fait part de son intérêt pour certains actifs de KirchMedia, vient d'annoncer qu'elle ne prendra aucune décision à ce sujet avant son prochain conseil d'administration, prévu le 4 septembre.Les autres TMT (technologie, médias télécommunications) baissent dans le sillage du recul de 3,36% du Nasdaq et de 5,81% du SOX, l'indice des semi-conducteurs de la Bourse de Philadelphie. Alcatel perd 2,60% à 4,49 euros, France Télécom 1,52% à 12,31 et Cap Gemini 0,42% à 30,98 euros. A l'inverse, STMicroelectronics s'adjuge 2,36% à 18,63 euros porté par des achats à bon compte alors que le titre a chuté de plus de 49% depusi le début de l'année. Thomson Multimédia grappille 0,28% à 21,16 euros. Le groupe a signé un accord avec l'américain Viacom, filiale de Paramount Home Entretainment, pour la fabrication de produits VHS en Europe, rapporte l'agence Bloomberg.Sur le Nouveau Marché, Soitec abandonne encore 11,11% à 4 euros après avoir annoncé qu'il ferait appel de la décision d'un juge américain dans son différend avec Silicon Genesys.Vivendi Environnement perd 1,25% à 23,70 euros. Selon Les Echos, le groupe proposera, le 20 août aux porteurs d'Oceanes de renoncer à la garantie accordée par sa maison-mère, Vivendi Universal, en échange d'un avantage financier. VU prend pour sa part 0,63% à 14,34.Les assureurs se reprennent après leur net recul de lundi. Axa gagne ainsi 2,61% à 1 euros et AGF 2,08% à 35,90%. Les bancaires connaissent pour leur part des fortunes diverses : BNP Paribas cède encore 0,89% à 43,61, tandis que la Société Générale progresse de 1,77% à 54,55 euros alors que plusieurs analystes sont repassés à l'achat sur le titre. Dexia avance de 4,42% à 11,57 euros. Certains analystes jugent les résultats provisoires du deuxième trimestre rassurants en dépit de la prévision d'un résultat net de l'ordre de 387 millions d'euros, en baisse de 3% (-15% hors exceptionnels), du fait d'une hausse de la charge du risque. De son côté, le Crédit Agricole, qui fait son entrée ce mardi dans le CAC 40, cède 0,33% à 20,93 euros.Clarins chute de 13,33% à 39 euros. Le groupe a annoncé que son résultat opérationnel provisoire du deuxième trimestre s'inscrivait en baisse de 40%. UBS a d'ailleurs abaissé sa recommandation sur le titre de " conserver " à " alléger " et révisé son objectif de cours de 54 à 38 euros. Numéro un mondial du secteur, L'Oréal prend en revanche 0,23% à 65,20 euros.Carrefour gagne 3,41% 39,37 euros. Selon la Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution, les ventes des hypermarchés ont progressé de 4,6% sur un an en juillet, et celles des supermarchés de 5,5%. Casino cède en revanche 1,45% à 71,25 euros.Saint-Gobain rebondit de 0,60% à 25,27 euros après avoir chuté de 6,51% hier. Egalement attaqués lundi, Pinault-Printemps reprend 0,46% à 77 euros, Peugeot 2,83% à 46,89, Renault 2,34% à 45,55 et Air Liquide 2,06% à 128,80 euros.Enfin, NetValue est suspendue de cotation. Le groupe américain NetRatings a annoncé son intention de prendre le contrôle du français, spécialiste de la mesure d'audience sur internet. NetRatings va acquérir 52% du capital de NetValue en numéraire et en actions.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :