Le CAC 40 ouvre sur une note irrégulière

 |   |  456  mots
Le CAC 40 a ouvert en repli de 0,31% à 4.673,03 points, dans un marché à la fois affecté par les tensions au Proche-Orient et soutenu par la perspective d'un rebond de la croissance américaine reflétée par les derniers indicateurs économiques. A 9h35, le CAC 40 cédait 0,16% à 4.680,46 points.La semaine boursière qui commence sera marquée par la réunion du conseil des gouverneurs de la Banque Centrale européenne (BCE), jeudi, ainsi que par les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, vendredi. Les signes de plus en plus perceptibles d'une reprise économique font craindre aux investisseurs un durcissement de la politique monétaire des grandes banques centrales dans les prochains mois afin d'éviter toute surchauffe.Outre la statistique des immatriculations automobiles en France au mois de mars, prévue à midi, les investisseurs attendent le chiffre des commandes à l'industrie américaine de février. Les économistes tablent sur une hausse de 1%, après une progression de 1,6% en janvier.Euronext vient d'annoncer que les actions Natexis et Coface sont suspendues toute la séance, tandis que la cotation de Scor ne commencera qu'à 10h30. Des analystes estiment que Natexis devrait racheter la participation de Scor dans la Coface. Natexis contrôle 19% de la Coface et Scor en détient 35%.Fimatex bondit de 8,20% à 3,30 euros. Le courtier en ligne a annoncé le rachat pour 44 millions d'euros, dont 80% en actions, du portail financier Bousorama. Fimatex a accusé une perte de 51,7 millions d'euros en 2001, contre un déficit de 33,3 millions un an plus tôt.A l'inverse, Unilog chute de 14,09% à 75 euros. La SSII a annoncé une hausse de 10,1% de son bénéfice net 2001 à 30 millions d'euros. La marge d'exploitation a cependant reculé à 9,9%, contre 11,4%. La société indique que les premiers chiffres disponibles pour 2002 " permettent de penser que la croissance globale du chiffre d'affaires, impactée par les filiales européennes, sera néanmoins supérieure à 10% ".Vivendi Universal cède 1,32% à 43,99 euros. Selon le Wall Street Journal, le géant des médiais envisage de renforcer sa participation, actuellement de 44%, dans l'opérateur de télécommunications Cegetel. Dans le même temps, le groupe dirigé par Jean-Marie Messier descendrait sous les 50% dans le capital de Vivendi Environnement. Ce dernier gagne 0,42% à 35,75 euros.France Télécom cède 0,97% à 34,78 euros. Sa filiale à 18% NTL, a annoncé sa décision de suspendre le versement des intérêts sur les notes à haut rendement émises par ses filiales américaines.Le Club Méditerranée cède 0,74% à 54 euros. Le groupe de loisirs a fait état d'une baisse de 14,6% de son chiffre d'affaires, à 336,8 millions d'euros, au premier trimestre de l'exercice 2001-2002.Enfin, TotalFinaElf s'adjuge 0,85% à 178,50 euros, dopé par la fermeté des cours du brut qui ont clôturé près des 27 dollars le baril à New York hier.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :