Nissan va prendre 13,5% de Renault

En vertu de l'accord passé entre les deux sociétés en octobre 2001, Nissan devait prendre 15% du capital de l'ancienne régie Renault. Mais en début de semaine, le journal Nihon Keizai Shimbun annonçait que le groupe japonais revoyait à la baisse son entrée dans le capital du groupe de Louis Schweitzer, en raison de la forte augmentation du cours de Bourse du constructeur français (lire ci-contre). Selon le quotidien japonais, Nissan envisageait une entrée à un niveau "légèrement supérieur à 10%" dans un premier temps. Pour les analystes interrogés par Reuteurs, Nissan est en fait victime de son succès. La progression du cours de Renault est en effet largement due à la réussite de la restructuration de Nissan par le très charismatique Carlos Ghosn, avec un an d'avance sur le plan. Au final, Nissan a annoncé jeudi matin qu'il allait prendre 13,5% de Renault, dans le cadre de l'augmentation de capital qui lui est réservée au prix de 50,39 euros par action. L'opération doit encore obtenir l'aval des actionnaires de Renault lors de l'assemblée extraordinaire qui se tient ce jeudi (lire ci-contre). Selon les termes de l'accord d'octobre 2001, Renault est monté au début du mois de mars à hauteur de 44,4% dans le capital de Nissan.Nissan se réserve le droit d'augmenter sa participation à hauteur des 15% initialement prévus, une fois clos les comptes de l'exercice en cours qui seront publiés en mai. A Paris, l'action Renault termine la séance en petite hausse de 0,18% à 55 euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.