Havas Advertising ne négocie pas d'acquisition

 |  | 307 mots
Lecture 1 min.
"Nous ne sommes pas en négociations pour le moment": c'est par ces termes, rapportés par Reuters, qu'un porte-parole d'Havas Advertising a réagi à un article du Sunday Times évoquant une prochaine acquisition. Le journal, s'appuyant sur des témoignages d'analystes, indiquait en effet que le groupe dirigé par Alain de Pouzilhac préparait une prochaine acquisition. La publication britannique précisait également que le publicitaire français avait choisi JP Morgan pour étudier les cibles.Depuis que, début mars, Publicis est passé devant Havas Advertising avec le rachat de Bcom3 (voir ci-contre), divers analystes estiment qu'Havas se doit de réagir. Mais les opportunités se font de plus en plus rares tandis qu'à l'inverse les risques de conflits de clientèle deviennent réels. En début de mois, Alain de Pouzilhac avait d'ailleurs, dans un entretien à La Tribune, estimé qu'il ne fallait "pas céder à la mode de la taille pour la taille".Le démenti apporté ce lundi n'a toutefois que peu de poids sur le cours de l'action. En fin d'après-midi, elle cède encore 7,64% à 8,46 euros. Un phénomène qui n'a rien d'étonnant pour les professionnels, au vu de l'actualité peu réjouissante du secteur.Si l'on peut raisonnablement écarter un impact notable de l'ajustement comptable réclamé par la Cob en fin de semaine dernière (voir ci-contre), les spécialistes mettent plutôt en avant l'influence des nombreux discours pessimistes sur la reprise du marché publicitaire en 2002 et la baisse de 9% du chiffre d'affaires de WPP au premier trimestre. Enfin, l'avertissement de WorldCom sur son chiffre d'affaires 2002 est également évoqué alors que celui-ci est un client important d'Havas Advertising. De quoi rendre méfiant le marché vis-à vis des prévisions du groupe. Celui-ci compte notamment améliorer ses marges et sa croissance organique en 2002.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :