Séance en dents de scie à Wall Street

 |  | 468 mots
Lecture 2 min.
Affecté par le profit warning de Nortel et la démission de son directeur financier, les marchés américains ont mis un terme au rebond technique et repris le chemin de la baisse. Mais à une heure de la fin des cotations, les investisseurs sont revenus sur les valeurs, permettant ainsi de limiter les pertes. Cette reprise a fait long feu et à la cloche, sonnée par le célèbre Monsieur Patate (un des héros de Toy's Story), le Dow Jones concède 0,21 % à 9863,74 points, le S&P recule de 0,4 % à 1107,5 points et l'indice riche en valeurs technologiques, le Nasdaq perd 0,67 % à 1834,22 points. Avant l'ouverture des cotations, Nortel Network a jeté un froid en annonçant qu'il allait avoir  du mal à réaliser ses objectifs du premier trimestre, à savoir une baisse de seulement 10 % de son chiffre d'affaires par rapport au quatrième trimestre. Toutefois, le groupe a maintenu son objectif de retour aux bénéfices pour la fin de l'année. L'action termine en baisse de 6,14 % à 6,42 dollars.De son côté, le producteur de semi-conducteurs Applied Materials recule de 2,12 % à 44,71 dollars avant la publication de ses comptes trimestriels et Intel, le géant du secteur baisse de 1,79 % à 32,97 dollars.Cox Communication, le cinquième câblo-opérateur américain, a annoncé une progression de 14 % de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre à 1,08 milliard de dollars mais une perte de 110,1 millions de dollars. Pour 2002, le groupe reste confiant et s'attend à une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 14 % et 15 %. L'action termine à 35,25 dollars en légère progression de 0,17 %.Parmi les valeurs classiques, Kaiser Aluminium s'est placé ce mardi sous la protection de la législation américaine sur les faillites, et a précisé qu'il allait certainement obtenir un financement de 300 millions de dollars de Banc Of America. La situation actuelle du groupe s'explique par la baisse du prix de l'aluminium et surtout par des poursuites judiciaires dans des affaires d'amiante. Le groupe avait déjà inquiété en janvier dernier, en émettant un " profit warning " pour son quatrième trimestre et en reportant sine die la publication de ce chiffre. Ce soir, l'action chute de 31,37 % à 0,35 dollar.Deere & Co le constructeur américain de matériel pour l'agriculture a publié pour son premier trimestre une perte nette de 38,1 millions de dollars alors qu'il avait enregistré un bénéfice de 56,4 millions de dollars pour la même période en 2000-2001. Cette annonce qui était déjà anticipée, n'empêche pas la valeur de progresser de 0,67 % à 44,8 dollars.Enfin, le numéro deux mondial du courtage en assurance, AON Corp,  publie une baisse de son bénéfice au quatrième trimestre de près de 8 % à 83 millions d'euros, en raison d'une charge exceptionnelle liée aux évènements du 11 septembre. L'action résiste et gagne 2,81 % à 34,03 dollars.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :