L'euro au plus haut depuis quatre ans

La monnaie européenne s'envole face au dollar. Dans la matinée de mercredi, l'euro a franchi à la hausse la barre de 1,11 dollar. En fin d'après-midi mercredi, la devise europénne continuait sur sa lancée et valait 1,1187 dollar, soit un plus haut de quatre ans. Cette appréciation - plus de 6% depuis le début de l'année - traduit pour de nombreux cambistes un parti pris négatif vis à vis du billet vert. On l'a bien vu hier lorsque le dollar n'a pas profité du très fort rebond (+20 points) du moral des consommateurs américains. Par ailleurs, rien dans les fondamentaux économiques de la zone euro ne justifie l'envolée actuelle de l'euro. En fait, les opérateurs, avant de revenir acheter du dollar, veulent être sûrs de la réalité de la reprise économique aux Etats-Unis.A cet égard, ils seront sans doute très attentifs cet après-midi au discours que doit prononcer Alan Greenspan, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed). Les cambistes attendent également avec une impatience mêlée de crainte les chiffres du chômage pour le mois d'avril qui seront publiés vendredi. Si ces derniers ressortaient très mauvais, alors la pression sur le dollar pourrait s'accentuer. Car la dégradation continue du marché de l'emploi devrait doucher l'euphorie résultant de la victoire américaine en Irak et pousser les consommateurs à couper dans leurs dépenses. Par ailleurs, comme le souligne Dennis Heidt, cambiste de BNP Paribas à New York, interrogé par l'AFP, "le différentiel de taux d'intérêts entre les zones euro et dollar continue à profiter à l'euro". La Fed a engagé depuis la fin 2000 une politique agressive de baisse du loyer de l'argent, alors que la Banque centrale européenne est restée un peu plus sur sa réserve, avec une politique plus conservatrice. A l'heure actuelle, le différentiel de rendement entre les taux d'intérêts des deux côtés de l'Atlantique est de 125 points de base. Dans ces conditions, Dennis Heidt estime que "les investisseurs veulent pousser l'euro plus haut" et que cette réallocation de capitaux en faveur de l'euro devrait se poursuivre. Dans leur scénario économique d'avril, les experts du Crédit Agricole prévoient que la monnaie unique vaudra 1,20 dollar à la fin de cette année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.