Microsoft s'allie à Vodafone dans les services Web

 |  | 419 mots
Lecture 2 min.
Décliner le modèle appliqué dans l'industrie du PC au monde de la téléphonie, telle est désormais l'intention de Microsoft. Le numéro un mondial du logiciel a annoncé un partenariat avec Vodafone afin de créer des services Web standards, fonctionnant sur PC et sur téléphones portables.Ces standards, fondés sur le langage XML, ont pour objectif d'inciter les développeurs à adapter les applications Web aux téléphones portables et vice-versa. Aujourd'hui, "vous avez un PC, vous avez un téléphone et ils ne se rencontrent jamais. Il s'agit donc de les rapprocher", a expliqué un porte-parole du groupe à Reuters.En annonçant cette alliance, Microsoft confirme surtout sa volonté de trouver de nouveaux relais de croissance. Le géant du logiciel est actuellement sur un marché en voie de saturation. Fait nouveau, il y subit la concurrence - certes émergente mais bien réelle - du logiciel libre, avec Linux, en particulier sur son segment entreprises, et se débat toujours dans des problèmes de piratage.Microsoft prépare ainsi l'avenir dans la mesure où il n'attend pas de retour sur investissements sur le court terme. "Cela prendra entre 5 et 10 ans avant que tout le monde veuille un smartphone [Windows]. Mais nous sommes patients. C'est une activité qui requiert beaucoup de recherche et développement", a expliqué le patron de la division mobile. En la matière, Microsoft a les moyens: il dépense pas moins de 7,5 milliards de dollars par an en recherche et développement.Cette bataille de standards dans les mobiles n'est pas nouvelle. Depuis le début, Microsoft tente d'imposer sa propre technologie aux smartphones, ces téléphones intelligents permettant d'utiliser un certain nombre de fonctionnalités de bureau et d'aller sur le Web. Pour l'instant, le décollage de ces appareils se fait encore attendre et Microsoft a connu pas mal de difficultés, notamment avec Orange, en lançant un appareil qui n'était pas au point il y a un an.En outre, contrairement à l'expérience du PC, les industriels sont bien décidés à ne pas laisser le groupe de Bill Gates imposer ses lois aux marchés. C'est pourquoi ils ont créé Symbian, un système d'exploitation pour portable. Les principaux actionnaires de la société sont Nokia, Sony-Ericsson et Psion. En s'alliant avec Vodafone, le premier opérateur mobile mondial, fort de plus de 120 millions d'abonnés, Microsoft va tenter de passer à la vitesse supérieure.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :