Schneider compte améliorer ses marges malgré l'absence de reprise

 |  | 307 mots
Lecture 1 min.
Le but a été atteint... et même légèrement dépassé. Alors que Schneider Electric avait indiqué en janvier qu'il tablait pour 2002 sur une marge stable par rapport à 2001 (11,4%), celle-ci est finalement ressortie à 11,5% du chiffre d'affaires (9,06 milliards) de l'exercice passé. Pour y parvenir, le groupe d'appareillage électrique a bénéficié du lancement du programme NEW 2004, qui lui a permis d'améliorer sa marge brute de 1,3 point (41,5%), mais aussi des actions d'adaptation ayant conduit à une réduction de 4% des frais de structure. Bref, c'est un résultat opérationnel de 1,04 milliard d'euros qu'a affiché Schneider, en recul de 7% par rapport à 2001 mais légèrement supérieur aux attentes des analystes sondés par JCF Group.Du côté du résultat net, le chiffre est là aussi meilleur qu'espéré. Attendu entre 348 et 418 millions d'euros selon le consensus Reuters, le résultat net est ressorti à 422 millions d'euros l'an passé. "L'effet de la moins-value et des impôts différés comptabilisés à l'occasion de la cession de Legrand" a pesé à hauteur de 138 millions d'euros. Ce qui reste très inférieur à la provision de 1,4 milliard qu'avait enregistrée le groupe en 2001 et qui avait entraîné le résultat dans le rouge, à -986 millions d'euros.Pour 2003, Schneider maintient le cap. Certes, "l'évolution de l'économie mondiale rend peu probable une véritable reprise avant la fin de 2003", note le communiqué. Mais, "Schneider Electric intensifiera en 2003 ses actions de progression de la marge brute, d'adaptation de l'outil industriel et de réduction des coûts de structure, afin de poursuivre l'amélioration de sa rentabilité", ajoute Henri Lachmann, le PDG. La Bourse est d'autant plus satisfaite que le groupe n'exclut pas de poursuivre son programme de rachat d'actions et qu'il a décidé de porter son dividende brut de 1,30 à 1,50 euro. L'action gagne 4,86%, à 41,40 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :