Sur la pointe des pieds

 |  | 588 mots
Lecture 3 min.
Après de multiples revirements de tendance, la Bourse de Paris termine dans le vert. Le CAC 40 a même accéléré sur la fin, grâce au passage dans le vert du Dow Jones (+0,27%). Au final, l'indice parisien monte de 0,38% à 3.092,62 points, avec 1,38 milliard d'euros échangés. Le Nasdaq gagne 0,93%. A Londres, le Footsie avance de 0,78 % et, à Francfort, le Dax prend 0,63%. Sur le marché des changes, le dollar se reprend à 1,1331 pour un euro, contre 1,1344 hier soir.Les investisseurs ont finalement bien perçu les résultats du jour, notamment ceux de Texas Instruments, de Novellus ou de Corning. Mais la prudence demeure. A Paris, la journée de demain s'annonce chargée, avec les performances trimestrielles de Thomson, Danone, Casino, Sanofi-Synthélabo, Sagem, Essilor... Et la liste n'est pas exhaustive.Plus forte hausse du CAC 40, AGF monte de 4,07% à 40,70 euros. Accor progresse de 3,51% à 32,10 euros. Le groupe hôtelier et le tour opérateur TUI ont conclu un partenariat stratégique, aux termes duquel le géant allemand du tourisme commercialisera des produits Accor. Parallèlement, les agences de voyage d'Accor et de Selectour distribueront à compter de cet hiver les produits de TUI. Dernier membre du trio de tête, Pernod-Ricard gagne 3,38% à 77,95 euros. Sur le SRD, Business Objects avance encore 6,58% à 20,90 euros, toujours porté par le rachat de Crystal Decisions.Alcatel avance de 1,16% à 7,83 euros. Son concurrent Corning, le leader mondial de la fibre optique, a réduit sa perte au deuxième trimestre. Hors exceptionnel, le résultat est bénéficiaire de 2 cents par action, alors que les analystes tablaient sur une perte d'un cent sur cette même base. Egalement soutenu par les bons résultats d'un concurrent, STMicroelectronics gagne 1,84% à 19,90 euros. Texas Instruments, numéro un mondial des puces pour téléphones mobiles, a amélioré de plus de 27% son bénéfice au deuxième trimestre.Nexans progresse de 2,61% à 16,11 euros. Le fabricant de câbles a réduit sa perte nette à 2 millions d'euros au premier semestre, contre 11 millions un an plus tôt. Le groupe a par ailleurs annoncé qu'il est toujours intéressé par la reprise de T&D à Alstom, quitte à s'entendre avec Areva. Nexans n'exclut d'ailleurs pas de procéder à une augmentation de capital pour financer l'opération. Alstom abandonne 2,73% à 2,49 euros.Après un net rebond ces dernières semaines, les valeurs cycliques sont à la peine. Vinci lâche 1,87% à 57,70 euros. Lafarge perd 1,33% à 55,50 euros. Le groupe a investi environ 120 millions de dollars dans la construction d'une nouvelle cimenterie au Mexique. Saint-Gobain recule de 1,46 % à 33,15 euros à deux jours de la publication de ses résultats du premier semestre.Arcelor recule de 3,29% à 11,18 euros alors que son président accuse la filiale slovaque de l'américain US Steel d'avoir augmenté sa production en dépit d'une subvention conditionnelle de l'Etat.France Télécom cède 0,25% à 20,05 euros alors que CSFB a abaissé le secteur européen des télécoms de "surpondérer" à "en ligne".Infogrames perd 3,12% à 4,66 euros. La Securities and exchange commission, le gendarme des marchés américains, a ouvert une enquête sur les pratiques comptables des éditeurs de jeux vidéos aux Etats-Unis. Par ailleurs, les ventes de jeux ont baissé de 9% le mois dernier aux Etats-Unis.Enfin, Groupe Gascogne est suspendu de cotation après le dépôt d'un projet d'OPE de la part d'Electricité et Eaux de Madagascar (lire). EEM propose 3 obligations remboursables en actions nouvelles ou existantes pour une action Groupe Gascogne. Le papetier a annoncé ce matin une hausse de 3,8%, à 313,6 millions d'euros au premier semestre.Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :