Les petits porteurs sont de retour !

 |  | 330 mots
Lecture 2 min.
Les actions Internet s'envolent, les fonds mutuels ont de nouveau la cote et les intermédiaires financiers ont repris leur prospection avec succès : il se passe vraiment quelque chose à Wall Street depuis quelques semaines. Non seulement les indices affichent des performances alléchantes, mais en plus, les banques ont noté, pour la 14ème semaine consécutive, que les flux d'investissement sont positifs. Durant la semaine de la mi-juin, ce sont 3,3 milliards de dollars nets qui sont arrivés sur le marché, investis dans des fonds mutuels. Et les petits porteurs s'arrachent de nouveau les quelques valeurs introduites en Bourse. Ainsi, le 11 juin dernier, FormFactor Inc, une entreprise de semi-conducteurs, la première de l'année à s'introduire en Bourse, a réussi à lever 84 millions de dollars, alors qu'elle visait seulement 60 millions. Le cours de l'action a gagné 50% pendant la première séance de cotation, pour revenir ensuite à une hausse de 26%. Certes, nous sommes loin de la folie des années 1990, mais tout de même, les spécialistes sont optimistes. Certains commencent d'ailleurs même à s'inquiéter. Les investisseurs, qui se sont brûlé les ailes ces dernières années, ont-ils déjà, dans leur volonté de se "refaire", oublié que la Bourse est dangereuse ? Et que les cours doivent refléter les fondamentaux ? Déjà, certaines actions se comportent comme pendant les années folles. Les plus prisées, les actions des entreprises de biotechnologie à l'avenir notoirement incertain, les valeurs Internet chinoises et enfin, les actions dévaluées, semblent s'arracher ces derniers temps comme des petits pains, le tout sans que la consommation ou l'investissement des entreprises ne montrent une quelconque propension à l'amélioration...Certains observateurs, qui notent que non seulement les "amateurs" sont "bullish", mais que les spécialistes, ceux qui donnent des conseils, le sont aussi, se demandent si tout cela n'est pas un leurre. A moins, évidemment, que la Bourse ne joue son rôle et soit annonciatrice d'une véritable embellie économique...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :