Le CAC gagne 1,77% et franchit la barre des 2.800 points

 |  | 605 mots
Lecture 3 min.
Après un début de séance sans réelle tendance, le marché parisien a pris le chemin de la hausse soutenu par des informations favorables en provenance d'Irak. Un porte-parole de l'armée américaine annonçait alors que 2.500 membres de la Garde républicaine de Saddam Hussein s'étaient rendus aux forces américaines la nuit dernière. En début d'après-midi, le marché parisien est resté insensible à la suppression de plus de 100.000 emplois outre-Atlantique au mois de mars, conservant son avance de 2%. Il aura fallu que les marchés américains se retournent en fin de séance pour que la place de Paris réduise ses gains. A la clôture, le CAC 40 gagne 1,77 % à 2.837,96 points. A Londres, le Footsie prend 1,15% et à Francfort, le Dax s'apprécie de 2,42%. Sur le marché des changes, le dollar affiche une légère progression à 1,0711 pour un euro, contre 1,0754 hier soir à New York. Plus forte baisse du CAC 40, STMicroelectronics recule de 3,96% à 17,7 euros. Le numéro un européen des semi-conducteurs a annoncé des résultats préliminaires pour le premier trimestre légèrement inférieurs à ses objectifs de chiffre d'affaires et de marge brute. Le groupe publiera ses résultats définitifs le 23 avril.France Télécom gagne 4,54 % à 19,34 euros. La phase d'exercice des bons de souscription de l'opérateur s'est achevé ce soir. Le titre profite surtout de l'annonce de S&P, qui a fait savoir ce matin qu'il envisageait de remonter la note à moyen terme du groupe à A. Sa filiale Orange progresse de 2,84 % à 7,6 euros après avoir annoncé que la croissance de son chiffre d'affaires du premier trimestre serait en ligne avec ses prévisions annuelles. L'opérateur de téléphonie mobile a par ailleurs annoncé 15.000 abonnés supplémentaires nets au premier trimestre en France.Le Crédit Lyonnais prend 0,46 % à 54,25 euros et le Crédit Agricole 2,39 % à 15. Dans un entretien accordé au Parisien, Dominique Ferrero, le directeur général de la banque au lion, remet en question les conditions imposées par le CECEI dans le cadre de son rapprochement avec la banque verte.Vivendi Universal avance de 0,84 % à 13,28 euros. Le groupe a levé près de 1,2 milliard d'euros par le biais d'une émission d'obligations à haut rendement libellées en dollars et en euros, selon des sources bancaires.Après avoir passé une bonne partie de la séance dans le rouge, Alstom termine finalement sur un gain de 0,64% à 1,58 euro. Le groupe d'ingéniérie a demandé l'ouverture d'une enquête sur le projet "douteux" de la société MJ Global Acquisitions. Alstom, qui indique avoir reçu une deuxième lettre de la société, "soupçonne une tentative de manipulation de son cours de Bourse".Clarins avance de 7,06 % à 49,46 euros. Le groupe de cosmétique a fait part d'une progression de 55,1% de son bénéfice net 2002 à 59,6 millions d'euros. Le résultat opérationnel s'inscrit en hausse de 8,9% à 87,5 millions. Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2003 est quasi-stable à 228,9 millions d'euros (+0,4%), mais Clarins précise que, à taux de change constants, il s'apprécie de 8,1%. Dans le même secteur, L'Oréal s'adjuge 4,1% à 63,55 euros, toujours soutenu par le bon chiffre d'affaires trimestriel publié hier.Zodiac s'octroie 5,64 % à 17,6 euros. L'équipementier aéronautique et marin a enregistré une hausse de 16,1%, à 46,1 millions d'euros, de son résultat net avant amortissement des écarts d'acquisitions au premier semestre 2002-2003. Le résultat d'exploitation progresse de 13,5% à 84,2 millions d'euros tandis que le chiffre d'affaires recule de 2,5% à 649,1 millions. Pour l'ensemble de l'exercice, Zodiac indique qu'il devrait être "proche" de ses objectifs de légère hausse de l'activité et du bénéfice par action.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :