Nervosité sur les marchés en attendant la Fed

La nervosité est de mise sur les marchés, à l'approche de la déclaration de la Réserve fédérale américaine concernant ses taux d'intérêts, prévue à 20h15. En témoigne la brusque réaction du CAC 40, à 16 heures, à l'annonce d'un indice PMI de Chicago en juin très inférieur à ce qui était attendu par le marché. Alors que les opérateurs prévoyaient que cet indice mesurant le niveau d'activité industrielle de la région de Chicago allait s'élever à 64 points pour le mois de juin, il s'est finalement établi à 56,4 seulement. L'impact de cette publication, qui donne une idée avancée de la tendance nationale (l'indice ISM pour juin sera publié demain) s'est immédiatement fait sentir sur les marchés: alors qu'il affichait une certaine résistance au-dessus des 3.750 points, le CAC 40 est ainsi rapidement repassé sous la barre des 3.740 points à l'annonce de cet indicateur décevant. A la clôture, il abandonnait 0,63% à 3.732,99 points.L'extrême nervosité des marchés va durer au moins jusqu'à l'annonce de la décision de la Réserve fédérale. Le consensus attend une hausse de 25 points de base des taux d'intérêts de la Fed, actuellement fixés à 1%, c'est à dire leur plus bas niveau depuis 1958.Mais les intervenants s'interrogent surtout sur le rythme des autres relèvements de taux d'intérêt qui ne sauraient manquer de suivre: la Fed a préparé les esprits à des hausses modérées et progressives. Mais le détail exact de son communiqué de ce soir sera scruté à la loupe par les analystes à la recherche d'indices sur un éventuel durcissement de la position de la Réserve fédérale.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.