L'activité industrielle aux Etats-Unis s'emballe

 |  | 217 mots
Lecture 1 min.
Contre toute attente, l'industrie américaine a haussé le rythme en décembre. L'indice d'activité dans le secteur manufacturier calculé par le groupement des directeurs d'achats des entreprises (ISM) a en effet progressé de 3,4 points à 66,2 alors que les économistes anticipaient un léger repli. Avec cette progression, l'indice réalise sa meilleure performance depuis 20 ans. Cette accélération de l'activité dans le secteur manufacturier - qui représente 17% du PIB américain - est principalement à mettre au compte des nouvelles commandes: le sous-indice mesurant leur évolution a grimpé de 3,9 points à 77,6 soit son meilleur niveau depuis 50 ans ! Pour Norbert J. Ore, de l'institut ISM, "la vigueur des données de décembre fournit un encouragement significatif pour les perspectives du premier trimestre 2004". Et c'est particulièrement vrai pour ce qui concerne l'emploi. Les réductions d'effectifs ont été particulièrement sévères dans l'industrie et les chefs d'entreprises, malgré la reprise, semblaient réticents à embaucher. Au point que les économistes s'inquiétaient à haute voix de cette "croissance sans emploi". Selon l'enquête publiée vendredi, l'indice relatif à l'emploi s'est envolé à 55,5, laissant espérer une expansion des effectifs. On pourra vérifier la validité de ce scénario dès vendredi prochain lors de la publications des statistiques du chômage pour le mois de décembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :