Le CAC 40 s'éloigne des 3.600 points

 |  | 678 mots
Les grands indices européens terminent la journée en net repli, dans le sillage de Wall Street. A la clôture, le CAC 40 cède 0,9% à 3.563 points, dans un volume d'affaires étoffé avec plus de 4 milliards d'euros échangés sur le SRD, dont 3,6 milliards sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie perd 0,71% à 4.473 points et, à Francfort, le Dax baisse de 0,77% à 4.004 points. Sur le marché des changes, le dollar reprend des couleurs à 1,2689 pour 1 euro, au lendemain d'un plancher historique à 1,2812.Sur le plan économique, le déficit budgétaire de la France a augmenté de 11% à fin novembre pour atteindre 65,06 milliards d'euros, contre 58,57 milliards un an plus tôt. La confiance des ménages s'est quant à elle stabilisée à -30 en décembre, se maintenant ainsi à 1 point de son plancher atteint en mars dernier. Pour ce qui est de la zone euro, l'indice du climat des affaires a progressé de 0,01% le mois dernier après une hausse de 0,04% (révisée de +0,02%) en novembre. L'indice de confiance s'est quant à lui contracté à 95,6 en décembre, contre 96 (révisé de 95,9) en novembre.Plus forte hausse du CAC 40, Sodexho Alliance avance de 3,13% à 25,01 euros. Le groupe de restauration collective a enregistré un recul de 4,1%, à 3,13 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2003-2004. Le groupe impute ce repli à l'impact négatif des changes, évalué à 9%. A taux de change et périmètre constants, l'activité progresse de 4,9%. Sodexho a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels de croissance interne de 3,1%, d'une marge opérationnelle de 4,6% et d'une hausse de 5% du résultat net avant exceptionnels. Dans son sillage, Elior s'apprécie de 2,86% à 7,55 eurosAlcatel progresse de 0,55% à 10,96 euros. L'équipementier télécom a annoncé avoir remporté un contrat exclusif de "plusieurs millions d'euros" auprès du néerlandais KPN. Une information qui éclipse la dégradation de JP Morgan, passé de "neutre" à "sous-pondérer" sur Alcatel. Ce même courtier est en revanche plus positif sur Nokia qui prend ainsi 3,08% à 14,07 euros.Air France s'octroie 6,28% à 13,03 euros dopé par une série d'annonces favorables pour le secteur du transport aérien. Son partenaire de fusion KLM a pour sa part annoncé une hausse de son coefficient d'occupation de 74,6 à 77,6% en décembre.Axa progresse de 0,34% à 17,7 euros. De source de marché, on indique que Deutsche Bank a relevé son opinion sur le titre de "conserver" à "achat".Récemment affecté par la faiblesse du dollar et les craintes de résurgence de l'épidémie de SRAS, EADS reprend 1,68% à 18,15 euros. Boeing a annoncé hier soir qu'il avait livré 281 avions de ligne en 2003, soit moins que son rival Airbus, qui a livré son 300e appareil à Singapore Airlines en décembre.France Télécom cède 1,91% à 23,15 euros. L'opérateur a annoncé un projet d'émission obligataire afin de réduire sa dette.Scor corrige de 3,03% à 1,28 euro après avoir progressé sur le succès de son augmentation de capital. Groupama a confirmé hier qu'il n'envisageait pas de prendre le contrôle du réassureur, ni d'augmenter sa participation. Groupama détient 21,4% du capital de Scor, contre 18,8% avant la recapitalisation.Peugeot perd 1,03% à 40,21 euros. Le groupe a fait état d'une croissance de 0,6%, à 3,286 millions de véhicules, de ses ventes mondiales en 2003. Pour l'année en cours, il table sur une hausse "modérée".Total, le poids lourd du CAC 40, recule de 2,64% à 143,90 euros alors que Smith Barney a abaissé sa recommandation d' "achat" à "conserver".Lagardère gagne 0,73% à 46,64 euros. La Commission européenne a donné son feu vert conditionnel au rachat d'Editis. Lagardère a accepté de réduire d'environ 60% le périmètre de l'ex-pôle édition de Vivendi Universal, et privilégie une cession en bloc.Bénéteau s'adjuge de 2,96% à 47,67 euros. Le fabricant de bateaux de plaisance a annoncé une croissance de 20,2% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2003-2004, à 100,8 millions d'euros. A taux de change constant, la hausse ressort à 22,5%.Enfin, GrandVision grappille 0,29% à 20,6 euros. Le groupe a publié après la clôture un chiffre d'affaires annuel de 604 millions d'euros, stable par rapport à l'exercice précédent. Un niveau légèrement inférieur aux attentes des analystes.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :