Ben Bernanke remplacera Alan Greenspan à la tête de la Fed

 |   |  263  mots
Alan Greenspan a enfin quelqu'un à qui passer le témoin. Âgé de soixante-dix-neuf ans, le patron de la banque centrale depuis 18 ans va quitter son poste le 31 janvier. La succession de ce "gourou" de l'économie a fait couler beaucoup d'encre ces derniers mois.Si les noms de candidats potentiels étaient connus de longue date, l'identité du successeur est enfin officialisée: c'est Ben Bernanke, ancien directeur du département d'économie de l'Université de Princeton, qui a été choisi. Ben Bernanke, âgé de 51 ans, était déjà passé pendant deux ans au conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale (Fed). Puis, ce proche de George W. Bush, a été nommé en juin 2005 président du conseil économique de la Maison Blanche.La succession d'Alan Greenspan était très attendue par les marchés, dans un contexte de remontée des taux et de risque inflationniste, outre-Atlantique. Les marchés semblent attachés au maintien d'une politique monétaire rigoureuse, visant à contenir l'inflation.Si l'attitude de Ben Bernanke vis-à-vis de l'inflation pourrait être un peu moins "stricte" que celle d'Alan Greenspan, il devra toutefois faire aussi bien que son prédécesseur. Nommé par Ronald Reagan en 1981, Alan Greenspan a en effet réussi à atténuer les effets négatifs de la crise économique de 2001, grâce à une politique de baisse des taux directeurs de la Fed. Depuis un an, la Banque centrale a repris la hausse des taux, afin d'éviter les risques inflationnistes. Actuellement, le taux directeur de la Fed se situe à 3,75%. Il était tombé à 1,00% en juin 2003.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :