L'aviation civile dope les commandes américaines de biens durables

 |  | 328 mots
Lecture 2 min.
Bonne surprise pour le département du Commerce. Selon le ministère, les commandes de biens durables ont progressé de 5,5% aux Etats-Unis en mai. Soit la plus forte hausse depuis le mois de mars 2004. Cette statistique surprend l'ensemble des économistes, ces derniers ayant préalablement tablé sur une hausse bien plus modeste, limitée à environ 1,5%. En glissement annuel, les commandes de biens durables affichent une hausse de 5,5%. Par ailleurs, le département du Commerce a révisé à la baisse les statistiques d'avril. Les commandes n'ont pas progressé de 1,9% comme annoncé initialement mais de 1,4%.Le dynamisme des transports permet d'expliquer cette surprenante progression. En effet, dans ce secteur, stimulées par la signature de nombreux contrats dans l'aviation civile, les commandes ont augmenté de 21,2%, ce qui représente la plus forte hausse depuis juillet 2002. Les commandes d'avions commerciaux ont bondi de 164,8% en mai, après la nette progression déjà enregistrée le mois précédent (+23,6%). L'aviation militaire n'est pas en reste. Les commandes d'avions militaires ont progressé de 17% en mai après +20,6% en avril. Seul bémol notable concernant le secteur des transports, les commandes dans l'automobile sont quasi stables (+0,2%), après +3,9% le mois précédent. Cette nette progression des commandes de biens durables est toutefois à relativiser. En effet, si l'on exclut le secteur des transports, celles-ci reculent de 0,2% en mai, après le -0,7% enregistré le mois précédent. De leur côté, les commandes de biens d'équipement - hors défense - ont enregistré une progression record de 14,5% en mai. Mais si l'on écarte la défense et l'aviation, les biens d'équipement ont reculé de 2,3% en mai après une hausse de 1,7% le mois précédent. Selon le département du Commerce, les commandes de la part des entreprises ont reculé pour un certain nombre de produits. Le ministère souligne notamment le repli des commandes de métaux transformés (-0,3%), de machines (-1,9%) et de biens informatiques (-1,2%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :