ABN Amro se réorganisera début 2006

 |   |  414  mots
ABN Amro se réorganise. La deuxième banque néerlandaise a décidé de changer l'organisation de sa structure au niveau du groupe. La nouvelle structure sera mise en place à partir du 1er janvier 2006. Elle est destinée à harmoniser la production de produits financiers avec leur distribution vers les différents clients. Grâce à cette nouvelle organisation, ABN Amro espère réaliser des synergies de l'ordre de 600 millions d'euros à partir de 2007. Hugh Scott-Barrett deviendra directeur financier du groupe, en remplacement de Tom de Swaan, qui partira à la retraite au 1er mai 2006.De trois pôles principaux (grand public, grands comptes et gestion d'actifs), ABN Amro passera à dix unités. La première partie sera destinée à des catégories de clientèles bien précises. Elle représentera une vision verticale de l'organisation. Cinq unités seront uniquement dédiées aux clients en fonction de leurs zones géographiques : les Pays-Bas, l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud et l'Asie. Ces zones regrouperont les entreprises moyennes clientes d'ABN Amro. En plus, deux entités se partageront pour l'une les clients de banque privée (gestion de fortune) et pour l'autre les grands comptes. Ces grands clients regrouperont les 550 firmes multinationales clientes d'ABN Amro. Cette organisation verticale du groupe permettra d'améliorer la distribution des produits par une séparation précises des unités.ABN Amro mettra également en place des structures horizontales. Celles-ci seront dédiées aux activités de financement d'entreprise, de marchés ou de gestion d'actifs. Ces trois unités (Global Market, Transaction Banking, Asset Management) seront utilisées comme centrale de production des produits financiers afin de les distribuer au niveau mondial. Les produits seront alors distribués aux différentes unités verticales citées précédemment (zones géographiques, banque privée et grands comptes).Cette nouvelle structure met en avant la volonté pour ABN Amro de dissocier les quatre grandes zones géographiques mondiales où elles est présente. La création d'une division Europe est aujourd'hui justifiée par la récente acquisition de la banque italienne Antonveneta. La branche Amérique du Sud est principalement représentée par les activités brésiliennes. Enfin, les activités de financement d'entreprises en Asie présagent des ambitions d'ABN Amro pour se développer dans cette région.A Amsterdam, les investisseurs ont apprécié cette restructuration. Le titre ABN Amro a clôturé en hausse de 1,70% à 19,75 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :