Carrefour dans les clous au 1er trimestre

 |   |  341  mots
Un peu meilleur qu'attendu: c'est la tonalité qui devrait ressortir des commentaires en réaction à la publication, mardi soir, du chiffre d'affaires trimestriel de Carrefour. Au global, les ventes du distributeur ont en effet totalisé 19,58 milliards d'euros, alors que le marché visait un chiffre de 19,52 milliards d'euros.Le niveau de chiffre d'affaires atteint traduit une croissance de 4,8% à taux de change constant et de 5,2% en données brutes. Le groupe est donc parvenu à accélérer par rapport au dernier trimestre de 2004, mais aussi par rapport à l'ensemble de l'année 2004 où ses chiffres de croissance étaient de 4,2% (en comparable) et 3,2% (en brut).En dehors de la France, Carrefour a vu ses ventes augmenter de 5,4% (en constant) en Europe, où il réalise plus du tiers de son activité. Mais la croissance a surtout été marquée en Amérique Latine (11,5%) et en Asie (23,5%).La France en revanche nuance légèrement le tableau. Le chiffre d'affaires n'y a pas dépassé 9,38 milliards d'euros (+0,9%), tandis que les analystes attendaient 9,45 milliards. La déception pourrait néanmoins être compensée par la performance des hypermarchés de l'Hexagone (la principale préoccupation du marché à l'heure actuelle). Au lieu des 4,82 milliards visés, leur chiffre d'affaires a atteint 4,87 milliards d'euros. Après avoir sorti la tête de l'eau en fin d'année dernière, ils ont donc eux aussi accéléré jusqu'à atteindre une croissance de 1,6% au premier trimestre. Aucun magasin n'ayant été ouvert sur la période, la croissance s'entend de surcroît "à magasins comparables".S'il détaille la performance passée, le groupe ne fait en revanche pas mention de l'avenir dans son communiqué. Rappelons que récemment Carrefour avait préféré insister sur les investissements qu'il compte effectuer pour accroître la compétitivité de ses magasins face aux discounters. Les seuls chiffres que Carrefour avait fournis concernent une échéance plus longue. Pour 2006-2008, le groupe espère une croissance à taux constant de 5% à 10%.Mercredi, le titre réagit très positivement, gagnant 1,88% en fin de journée, à 41,75 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :