Vinci éclaboussé par l'accident de Roissy 2

 |  | 339 mots
Qui sont les responsables de l'effondrement d'une partie du terminal 2E de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle? Selon Le Parisien de ce lundi, l'heure des comptes va bientôt sonner par le biais du rapport rédigé par Jean Berthier, président du conseil national des ingénieurs et scientifiques. Ce rapport, qui sera rendu public le 15 février, montre du doigt différentes erreurs commises à tous les niveaux de la fabrication de l'ouvrage, dont l'effondrement a coûté la vie à quatre personnes et a fait trois blessés, le 23 mai 2004.Le rapport, commandité par le ministère des Transports, est encore confidentiel. Selon un communiqué du ministère, en fait, "la mission et le rapport ne sont pas achevés. Par conséquent, les propos que certains pourraient lui prêter sont totalement prématurés", précise-t-il aujourd'hui. Reste que, déjà, une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que "le rapport Berthier met en cause un peu tout le monde, en premier Vinci, puis Veritas chargé de la vérification, puis ADP comme maître d'oeuvre et d'ouvrage". Sans confirmer ces informations, le secrétaire d'Etat aux Transports et à la Mer François Goulard a pour sa part déclaré, au sujet des causes de l'accident, qu'"il n'y a sûrement pas d'explication unique".Selon les fuites portant sur le rapport, Vinci serait mis en cause à travers sa filiale GTM, alors que l'accident "aurait pour cause une insuffisance de l'armature en acier du béton", à la charge des entreprises de BTP, selon le concepteur du projet, Paul Andreu. GTM avait construit les coques en béton qui se sont effondrées.S'il est encore difficile d'estimer la responsabilité de Vinci dans l'accident, des sources proches du dossier font déjà état de "nombreuses mises en examen", notamment chez les architectes mais aussi au sein du groupe ADP. En tout état de cause, la Bourse reste prudente vis-à-vis de l'impact de cette mise en cause pour Vinci: le titre reste stable à 114,20 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :