Wall Street en ordre dispersé

 |  | 915 mots
Le Dow Jones clôture en baisse de 0.30% à 10 467.40 points. Le Nasdaq Composite est inchangé à 2 047.15 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, est stable à 1 174.55 points.Les marchés d'actions américains clôturent en ordre dispersé après avoir progressé durant deux journées consécutives. Les opérateurs se sont montrés partagés après la publication de bons indicateurs économiques, de bons résultats des entreprises et la hausse des cours du pétrole, qui se rapproche un peu plus chaque jour du niveau psychologique des 50 dollars le baril. Le marché, qui avait tenté de rebondir en cours de matinée, plie finalement en deuxième partie de journée et le S&P 500 se montre dans l'incapacité de franchir franchement le seuil des 1 175 points. Sur le front de l'économie, le Département du Commerce a annoncé que les commandes de biens durables s'étaient inscrites en hausse de 0.6% au mois de décembre, en ligne avec les attentes des investisseurs. Hors matériel de transport, les commandes progressent de 2.1%. Sur le marché de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont progressé de 7 000 à 325 000, soit mieux que les 333 000 escomptées par les économistes. Du côté des valeurs, on relèvera Colgate-Palmolive, qui progresse de 5.63% à 52.69 dollars. Le groupe a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 2.8 milliards de dollars contre 2.6 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices reculent en raison de charges de restructuration à 285.7 millions de dollars contre 372.1 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'établit à 59 cents, en ligne avec les attentes du marché. Caterpillar cède 5.05% à 86.52 dollars. Le constructeur de matériel de construction a publié des résultats inférieurs aux attentes. Le chiffre d'affaires au titre du quatrième trimestre est en hausse à 8.57 milliards de dollars contre 6.47 milliards de dollars il y a un an. Les bénéfices progressent à 551 millions de dollars, ou 1.55 dollar par action, nettement en-dessous des projections des analystes, qui tablaient sur 1.63 dollar par titre.Dans le secteur des télécoms, AT&T bondit de 6.23% à 19.60 dollars. D'après le Wall Street Journal et le New York Times, SBC Communications serait en discussion pour prendre le contrôle de son concurrent pour un montant d'au moins 15 milliards de dollars. Dans le secteur des biotechnologies, Amgen finit la séance en repli de 3.12% à 61.58 dollars. Le laboratoire a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Les chiffres sont en progression mais inférieurs aux attentes. Les revenus pour la période sont en hausse à 2.8 milliards de dollars contre 2.2 milliards de dollars. Les bénéfices progressent à 689 millions de dollars contre 547 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'établit à 58 cents, en-dessous des estimations des opérateurs, qui attendaient 61 cents par titre. Amgen a profité de cette publication pour préciser ses objectifs de bénéfice pour l'année en cours et table sur un bénéfice par action de l'ordre de 2.70 à 2.85 dollars. Dans le secteur de la distribution, Starbucks abandonne 4.17% à 53.03 dollars. La chaîne de magasins spécialisés dans la distribution de produits à base de café a publié ses chiffres pour le premier trimestre. Les revenus sont en hausse à 1.59 milliard de dollars contre 1.21 milliard de dollars un an plus tôt. Les bénéfices progressent à 144.9 millions de dollars, ou 35 cents par action, contre 110.4 millions de dollars, ou 27 cents par titre, il y a un an et soit un penny de mieux que les attentes des investisseurs. Dans le secteur des transports, JetBlue Airways est en hausse de 0.05% à 19.94 dollars. La compagnie aérienne low cost a agréablement surpris le marché en annonçant des bénéfices de 2.4 millions de dollars, ou 2 cents par titre, alors que les analystes tablaient, en moyenne, sur une perte de 4 cents par titre. Les revenus sur la période sont en hausse de 27% à 334 millions de dollars. Reebok International s'adjuge 6.35% à 44.24 dollars. La marque d'articles de sport a vu, au quatrième trimestre, ses bénéfices progresser à 47.7 millions de dollars contre 28 millions de dollars l'année dernière. Les ventes, de leur côté, sont en progression de 16% à 975 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 59 cents contre 52 cents anticipés par les analystes.Enfin, dans le secteur des logiciels, Microsoft finit la séance en hausse de 0.38% à 26.11 dollars. Le numéro un mondial du secteur publiera, ce soir après la clôture, ses résultats trimestriels. Les intervenants tablent sur un chiffre d'affaires de 10.55 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 33 cents.Sur le marché des changes, le dollar progresse après la publication de bonnes statistiques économiques et dans l'attente de la réunion des ministres des finances du G7. La devise européenne cède du terrain et clôture en baisse à 1.3037 contre 1.3071 la veille. Même tendance pour la devise japonaise mais la baisse est moins prononcée à 103.14 yens pour un dollar contre 103.05 mercredi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent après la publication des commandes de biens durables. Le 2 ans finit la séance à 3.28% contre 3.25% la veille. Le 5 ans clôture à 3.74% contre 3.72% mercredi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 2 points de base à 4.21%.Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :