Derniers jours pour réduire ses impôts 2006 : quelle solution choisir ?

Il ne vous reste plus que deux semaines pour tirer partie de l'impressionnant arsenal de produits permettant d'alléger votre facture fiscale. Il ne s'agit pas de se ruer sur n'importe quoi : mais au contraire de procéder avec discernement. Une visite guidée en compagnie de Bernard Paran, spécialiste de la question chez Thesaurus, s'impose. Il vous recommande quatre pistes à explorer...

3 mn

C'est la dernière ligne droite pour tirer parti de ses impôts 2006 et investir dans un placement avec avantages fiscaux. FCPI, SOFICA, de Robien, appartement à la montagne, dans les îles ou les résidences médicalisées : quelle est la meilleure solution ?

Pour investir dans un placement de qualité en toute sécurité en cette fin d'année 2006, notre politique d'investissement nous oriente naturellement vers les placements financiers : les investisseurs de dernière minute de décembre pourront y investir sereinement sans prendre le risque de faire un montage patrimonial mal ficelé par manque de temps.

Citons quatre thématiques financières de fin d'année encore disponibles :

- FIP et FCPI : un cadeau fiscal immédiat pour encourager l'investissement dans les PME
Les Fonds d'Investissement dans l'Innovation (FCPI) et les Fonds d'Investissement de Proximité (FIP) offrent 25 % de réduction d'impôt immédiate 2006 + une exonération d'impôt sur les plus-values à l'échéance.

Exemple :
Si j'investis 10.000 euros en FIP et FCPI d'ici fin 2006, je réduis mon impôt 2006 de 2.500 euros.

Ce cadeau fiscal est destiné à encourager l'investissement dans cette classe d'actifs qui a un effet significatif sur l'emploi et la croissance. Le FIP intéressera particulièrement ceux qui ont déjà souscrit aux FCPI ou ceux qui souhaitent investir sur le marché non coté pour diversifier leur portefeuille.

- SOFICA : une aide au cinéma français
La souscription de parts de SOFICA permet d'investir dans les activités liées au cinéma et à l'audiovisuel. L'investissement est généralement compris entre 5.000 euros et 18.000 euros. La rentabilité incertaine de ce type d'investissement est compensée par un avantage fiscal qui justifie à lui seul la souscription : 100 % de l'investissement est déductible immédiatement.
Ce dispositif s'adresse aux contribuables fortement imposés.

Exemple :
Je place 10.000 euros en SOFICA d'ici le 31 décembre 2006 : je réduis mes impôts 2006 de 4.000 euros (avec un taux marginal d'imposition (TMI) le plus élevé de 40 %).

- SCPI Robien :
Pour un placement conseillé de 30.000 euros minimum, investir dans une SCPI de Robien permet d'accéder à l'immobilier d'habitation sur un support financier et de bénéficier du dispositif fiscal avantageux de Robien.
Un placement effectué en 2006 diminue la base imposable des revenus déclarés pour 2006. Au terme de neuf ans d'amortissement, l'associé bénéficie d'une déduction totale correspondant à 47,5 % du montant de sa souscription.

Exemple :
Je place 45.000 euros en SCPI de Robien d'ici le 31 décembre 2006 avec un montage financier performant. Je réduis mes impôts 2006 de 8.139 euros (avec un TMI de 40 %).

- Loi Girardin industrielle : un investissement confidentiel réservé à quelques uns
Ce dispositif vise à soutenir l'activité industrielle outre-mer. Il s'adresse aux contribuables avec un impôt sur le revenu de plus de 20.000 euros et permet de ramener sa facture fiscale à zéro.

Exemple :
Si je m'apprête à payer 50.000 euros d'impôt sur le revenu en 2006, je dépense 40.000 euros d'ici le 31 décembre 2006 via la Loi Girardin industrielle. Je réduis mes impôts 2006 de 50.000 euros. Je fais un gain immédiat de 10.000 euros, soit une rentabilité annuelle de 25 %.

Cette opération peut être renouvelée chaque année puisque l'extinction du dispositif est prévue pour 2017. Mais attention, il n'y en a pas pour tout le monde.

Les solutions pour réduire ses impôts avant la fin de l'année sont donc encore nombreuses. Cependant, nous vous conseillons, avant tout montage fiscal, financier et juridique, d'analyser votre situation personnelle avec un conseiller en gestion de patrimoine pour trouver avec lui la solution adaptée à votre projet de vie : réduire vos impôts sur le court terme et optimiser votre patrimoine sur le long terme.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.