Microsoft et Hewlett-Packard renforcent leur alliance

 |  | 269 mots
Lecture 1 min.
Les deux groupes, respectivement au premier rang mondial des logiciels et des PC, envisagent de développer, tester, valider et déployer de nouveaux produits, et de collaborer aussi dans les ventes et le marketing. Ils ont prévu d'investir ensemble au moins 300 millions de dollars

Microsoft et Hewlett-Packard renforcent leur alliance pour conquérir les entreprises. Partenaires depuis plus de vingt ans, Microsoft et Hewlett-Packard prévoient d'investir au moins 300 millions sur trois ans pour des efforts conjoints de développement de solutions, de tests, de validation, de ventes communes et de marketing. HP est déjà le premier partenaire stratégique de Microsoft, les deux groupes ayant ensemble 20.000 clients conjoints, sur un marché qu'elles estiment à de 50 milliards, voire 100 milliards, de dollars dès 2007.

Les deux groupes veulent unir leurs efforts notamment pour offrir aux entreprises des services allant de la messagerie électronique et vocale à la vidéoconférence.HP s'engage à ce que plus de 22.000 de ses salariés soient formés aux matériels dotés des solutions de Microsoft, et jusqu'à 30.000 ou plus dans les 3 ans. Microsoft de son côté reconnaît à HP la qualité de "premier intégrateur mondial des nouveaux produits" de Microsoft.

"Etendre notre alliance stratégique avec Microsoft renforce encore la stratégie de HP vers les entreprises d'offrir des produits qui améliorent la productivité des employés", déclare Ann Livermore, vice-présidente de HP, citée dans le communiqué. "Avec le récent lancement de Vista (le nouveau système d'exploitation de Microsft, lancé fin novembre pour les entreprises, ndlr) et d'Office 2007, nous apportons sur le marché 30 nouveaux produits l'an prochain", rappelle pour sa part Kevin Turner, directeur général de Microsoft.

"Le marché des logiciels sous Windows atteindra 49 milliards de dollars en 2007 et en ajoutant les communications, les matériels informatiques et les services, il dépassera les 100 milliards", souligne encore Microsoft.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :