Ciments Français renforce ses positions en Asie centrale

 |   |  235  mots
Le groupe passe un accord avec deux sociétés kazakhe et turque pour donner naissance au principal producteur de ciment d'Asie Centrale, avec une capacité de plus de 3 millions de tonnes.

Ciments Français (Italcementi Group - un des leaders mondiaux du ciment) vient de signer un accord de partenariat avec Mercury Group, une holding kazakhe intervenant dans différents secteurs industriels dont le transport et la construction, et Sembol Group, société de construction, pour la réalisation de deux nouvelles cimenteries au sud-est et à l'ouest du Kazakhstan, d'une capacité annuelle de 1,3 million de tonnes chacune.

Ces deux usines viendront s'intégrer à celle de Ciments Français, Shymkent Cement, pour donner naissance, comme le fait valoir le groupe dans un communiqué, au principal producteur de ciment d'Asie Centrale avec une capacité totale de plus de 3 millions de tonnes. Ciments Français aura le management du nouveau groupe et détiendra une participation de 50%, les 50% restants revenant aux autres partenaires.

Italcementi Group opère au Kazakhstan depuis 1998. Sembol, branche dédiée au secteur de la construction et de la maîtrise d'oeuvre du groupe turc Fettah Tamince, est particulièrement actif au Kazakhstan dans la réalisation de grands projets résidentiels et commerciaux dans de nombreuses villes du pays.

Italcementi Group est le cinquième producteur de ciment au niveau mondial et le principal acteur dans le bassin méditerranéen. Avec plus de 22.300 collaborateurs dans 19 pays et un chiffre d'affaires 2005 de près de 5 milliards d'euros, le groupe dispose de 62 cimenteries, 14 centres de broyage, 4 terminaux, 147 carrières de granulats et 575 centrales à béton.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :