Le vieillissement inexorable de la population commence à inquiéter Pékin

 |   |  339  mots
Quelque 144 millions de Chinois avaient plus de 60 ans fin 2005: ils pourraient être 437 millions en 2051. Les autorités s'inquiètent des conséquences économiques et sociales de ce mouvement démographique lourd.

"Résoudre le problème du vieillissement de la population que la Chine doit affronter et les problèmes qu'il entraîne est très compliqué, c'est un défi, notre responsabilité est très difficile", vient de déclarer Li Bengong, vice-directeur de la commission nationale de travail sur le vieillissement. En présentant un Livre blanc sur le sujet, le haut fonctionnaire chinois a souligné que l'une des principales différences entre la Chine et les autres pays, notamment développés, confrontés au même phénomène, résidait dans "le nombre important de personnes âgées" en raison de la taille de la population (1,3 milliard).

L'un des principaux problèmes sera la charge pour le système de sécurité sociale, car le nombre de retraités par rapport aux actifs ne cesse d'augmenter, a-t-il expliqué. Conséquence directe de la politique de l'enfant unique prônée par Pékin, la population vieillissante va aussi peser sur les systèmes de santé et les services sociaux. "Alors que le nombre de personnes âgées augmente, les dépenses pour les fonds médicaux de base croissent également rapidement", a insisté l'expert chinois. Cependant, a-t-il souligné, la Chine appartient "aux pays à revenus bas à moyens et nos ressources économiques pour s'occuper du vieillissement sont limitées".

Selon lui, les solutions doivent être mises en oeuvre avant 2030, période jusqu'à laquelle la population sera encore composée à moitié de personnes qui travaillent, susceptibles de les financer. Le gouvernement doit notamment s'atteler à la construction de maisons de retraites, qui actuellement ne comptent que 1,5 million de lits pour une demande de 7 millions.

La Chine comptait près de 144 millions de personnes âgées de plus de 60 ans fin 2005, soit la moitié des personnes âgées en Asie et une sur cinq dans le monde. En 2020, la Chine en aura 248 millions et, à partir de là, tous les dix ans environ, elles seront 100 millions de plus, a affirmé Li Bengong, prévoyant quelque 437 millions de personnes âgées en 2051.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :