Le gouvernement compte créer 40.000 places de crèche supplémentaires

Le plan "petite enfance" présenté ce matin veut augmenter sensiblement le nombre de création de places de crèche dans les cinq années à venir. Diverses réglementations vont également être assouplies.

Augmenter fortement le nombre de places de crèche disponibles et, plus généralement, les possibilités de garde des petits enfants: c'est le but du plan "petite enfance" présenté ce matin par le ministre délégué à la Famille Philippe Bas.

Conçu sur une durée de cinq ans, ce programme d'action vise à créer 40.000 places de crèche supplémentaires. En parallèle, un certain nombre de règles seront assouplies afin, là aussi, de permettre aux parents de faire garder leurs enfants plus facilement.

Selon Philippe Bas, le programme actuel de création de 72.000 places de crèche sur la période 2002-2008 va donc être amplifié. Le rythme de création de nouvelles places passera "dès 2007" à 12.000 places au lieu de 10.000 prévues pour 2007 et 2008. En outre, ce rythme de 12.000 places par an sera poursuivi pendant les trois années suivantes.

"Au total, ce sont donc 40.000 places supplémentaires, s'ajoutant aux 72.000 déjà programmées, qui seront créés", a indiqué ce matin le ministère. Si bien que le nombre total de places de crèche passera de 250.000 fin 2004 à 362.000 en 2012.

Cette augmentation sensible répond à un vrai besoin: à en croire Philippe Bas, il y a actuellement 240.000 enfants qui n'ont pas de solution de garde, et cela "sans compter les mères qui prennent un congés parental parce qu'elles n'ont pas de solution". "Mon ambition, a précisé le ministre, c'est que dans cinq ans, il y ait une solution de garde pour chaque enfant de moins de trois ans dans notre pays".

Autre type d'action: le plan présenté aujourd'hui prévoit de "lever les obstacles" au développement des places d'accueil et au recrutement des professionnels de la petite enfance. Ainsi, un décret qui entrera en vigueur le 1er janvier 2007 va assouplir les règles d'encadrement des crèches et autoriser l'ouverture de "micro-crèches", "à mi-chemin entre l'accueil collectif et l'accueil individuel", pour augmenter l'offre de garde notamment en milieu rural et dans les petites villes. Le plan prévoit également des mesures pour faciliter la création de crèches dans les petites et moyennes entreprises.

Les parents à la recherche de places pour leurs enfants devraient également bénéficier d'une meilleure information, avec le lancement d'une expérience "d'information en temps réel sur les places disponibles".

Enfin, Philippe Bas a annoncé un assouplissement du congé maternité, après concertation avec les partenaires sociaux, pour permettre un report après l'accouchement d'une partie des six semaines de congé prénatal, sur avis médical.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.